Aller au contenu

amant

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo 2[Sepe]

amant \a.mɑ̃\ linô kôlï

  1. ndeko, biröo
    • Elle savait que beaucoup d’entre les filles de sa race avaient des amants, qu’elles se cachaient soigneusement de leurs familles, mais que, généralement, cela finissait par un mariage. — (Isabelle EberhardtYasmina , 1902)
    • Pour choisir un amant, il suffit qu’on en ait envie. Et pour choisir un mari, combien le jugement serait plus sûr et plus libre, si l’on avait d’abord eu l’amant. — (Léon BlumDu Mariage , 1907)
    • Il est plus facile d’être amant que mari, par la raison qu’il est plus difficile d’avoir de l’esprit tous les jours que de dire de jolies choses de temps en temps. — (BalzacÉtudes analytiques : Physiologie du mariage ou Méditations de philosophie éclectique sur le bonheur et le malheur conjugal , Aphorisme XLIX, 1824–1829)
    • Notre Grec, d'après ce que tu me dis, paraît être à voile et à vapeur, car il n'empêche pas qu'il est l’amant en titre de la belle Olga !...— (Yves Sinclair, Vitos a des idées noires , Paris : Éditions de l'Arabesque, 1962, chap. 3)
    • Désormais, pour continuer de se voir, il faut aux amants user de subterfuges. Après tout, il est prêtre, elle est mariée, tous deux savent ou devraient savoir que cela finira mal. — (Jean-Paul Desaive, Délits sexuels et archives judiciaires (1690-1750) , Communications, 1987, vol.46, n°46, lêmbëtï 119)
  2. ndeko
    • Un bon amant ; un piètre amant.

Âlïndïpa[Sepe]