Aller au contenu

boudin

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi

[Sepe]

Pandôo

[Sepe]

[[File:Fête du Boudin de Conand 2016 04.jpg|thumb|Du boudin noir boudin \bu.dɛ̃\ linô kôlï

  1. (Dakûku) bändô
    • En arrivant chez les Messelon, Honoré entendit la rumeur infâme des calotins. Sans perdre la tête il arrêta la voiture au ras de la fenêtre, sauta du siège dans la cuisine, courut au placard prendre l’entonnoir qui servait à couler le boudin et, l’embouchant comme il eût fait un porte-voix, hurla par deux fois :
      « Nom de Dieu de nom de Dieu de bordel de merde ! »
      — (Marcel AyméLa Jument verte , Gallimard, 1933, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 182)
    • Les plus anciens ont la larme à l’œil et la salive à la bouche en se partageant le boudin et en rappelant les bâfrées de jadis. — (Jean FerniotMorte saison , Grasset, 1996)
    • Elle disposa sur la table plusieurs entrées d'un hors-d’œuvre gargantuesque : acras - sorte de beignets épicés –, mousses d'avocat agrémentées de lait de coco, le fameux boudin créole et pour finir, du féroce de morue à l'avocat. Ma bouche chauffa après les acras, s'enflamma suite au boudin et s'arracha horriblement dès la première bouchée du féroce de morue. — (Laurence Hébert, Franck : « Soleil Noir » , Éditions Edilivre, 2015)
  2. (Bëlïzîki) yongôro-koli

Âlïndïpa

[Sepe]