charmant

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pasûndâ [Sepe]

charmant \ʃaʁ.mɑ̃\

  1. pendere
    • Chemin faisant, j’eus le plaisir de voir plusieurs Portugaises qui soulevaient leurs jalousies pour nous examiner. Il y en avait très peu de jolies; mais une navigation de trois mois, et la difficulté de les voir, les rendaient charmantes à mes yeux. — (« Lettre à son frère, de Rio-Janéiro, septembre 1773 » na Évariste de ParnyŒuvres d'Évariste Parny, Paris : chez Debray, impr. Didot l'aîné, 1808, tome 1, p. 213)
    • En bon Champenois, il célébra le vin de Champagne dans une ode en vers iambiques, dont le style vif et pétillant, présente la belle image de cette charmante liqueur. — (Jean-Baptiste-Joseph BoulliotBiographie ardennaise ou Histoire des ardennais, Ledoyen, Paris, 1830, lêmbëtï 259)
    • C’est l’heure charmante où l’alouette s’élève dans le ciel, salue de ses trilles et de ses roulades le matin jeune, virginal et triomphant. — (Octave MirbeauLe Tripot aux champs, Le Journal, 27 septembre 1896)
    • Mes tempes battent ; toute ma chair va à cette femme presque nue et charmante dans le matin et dans le transparent vêtement qui enferme la douce odeur d’elle… — (Henri BarbusseL’Enfer, 1925)
    • Il y a quelques jours j’ai été invité chez une charmante amie brune bossant dans la publicité, et claironnant bruyamment ses engagements féministes dès qu’elle le peut en public… — (François-Xavier Ajavon, « Comment se libérer de ce foutu… Libé ! » na RING : News, culture & société, www.surlering.com, 27 Mbängü 2010)

Âlïndïpa[Sepe]