couci-couça

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Mbasêlî [Sepe]

couci-couça \ku.si.ku.sa\

  1. (Mbumbuse) töngasô
    • Les affaires vont couci-couça.
    • — La température ?
      Couci-couça, riposta Maigret.
      — (Georges SimenonLe fou de Bergerac , Fayard, 1932, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 98)
    • - Et de votre côté, vous avez avancé votre enquête ? [...]
      — Heu ! couci-couça, monsieur le professeur... Je venais seulement d’arriver...
      — (Frédéric Dard (San-Antonio), Le Secret de Polichinelle , Fleuve Noir, 1958, lêmbëtï 108)
    • Sa vie a sans doute été plus dure que la mienne ; j’ai pourtant idée que c’est couci-couça. Elle est comme nous tous dans l’inextricable et l’inéluctable. — (Marguerite YourcenarArchives du Nord , Gallimard, 1977, lêmbëtï 168)
    • Non, ça va couci-couça. Et, surtout, il faudra un examen de conscience collective qui risque de n’être pas sans douleur si l’on espère retrouver la fierté d’être Québécois. — (Denise BombardierNe me demandez pas « comment ça va ? » , Le Journal de Québec, 23 Nyenye 2021)

Pandôo [Sepe]

couci-couça \ku.si.ku.sa\ linô kôlï

  1. (Tî kûne, Na sïönî nî) ...

Âlïndïpa[Sepe]