désœuvré

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

désœuvré \de.zœ.vʁe\

  1. wasopo
    • Elles n’étaient pas de ces désœuvrées qui proscrivent, comme déshonorant, le saint calus du travail, et n’en rougissaient point. — (Auguste de Villiers de L'Isle-Adam, « Les Demoiselles de Bienfilâtre » na les Contes cruels, 1883, éditions J. Corti, 1954, volume 1, lêmbëtï 5)
    • Les personnages de la tragédie sont toujours, plus ou moins, des désœuvrés. On imagine mal un Hamlet talonné par le besoin de gagner sa vie. Le “to be or not to be” est un fruit du loisir. — (André GideJournal, 12 Nabändüru 1931)

Pasûndâ [Sepe]

désœuvré \de.zœ.vʁe\ linô kôlï

  1. ...
    • Mais c’était l’heure du coucher du soleil ; et plus nombreuse que la foule active, la foule désœuvrée couvrait la jetée. — (Pierre LouÿsAphrodite, 1896)
    • Les « hittistes », littéralement « adossés au mur » vont par grappes d’adolescents désœuvrés, agglutinés tout au long de l'année. Il font partie du paysage humain des cités d'aujourd'hui et stationnent en des lieux de passage stratégique leur permettant de se tenir informés de toute la vie du quartier. — (Djamila Saadi-Mokrane, « Petit lexique du dragueur algérois » na La virilité en islam, sous la direction de Nadia Tazi et Fethi Benslama, Éditions de l'Aube & Intersignes, 1998, réédition de poche : Éditions de l'Aube, 2004, lêmbëtï 261)
    • J’étais chargé de la gestion des réclamations. C’était une entreprise de matériel biomédical (sur le papier), donc tout produit retourné présentai un danger biologique potentiel. Du coup, je pouvais passer mon temps seul dans une pièce, sans aucune surveillance et, en gros, totalement désœuvré. — (David Graeber, traduit par Élise Roy, Bullshit jobs, Les liens qui libèrent, 2018, ISBN 979-10-209-0633-5)

Âlïndïpa[Sepe]