honte

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

honte \ɔ̃t\ linô gâlï

  1. (Ngbêne) kamënë
    • Se plaindre est une honte et soupirer un crime. — (Pierre CorneilleHor. , IV, 4)
    • La gloire d’une mort qui nous couvre de honte. — (Pierre CorneillePomp. , II, 2)
    • Mais pour braver Marcelle et m’affranchir de honte, Il est une autre voie et plus sûre et plus prompte. — (Pierre CorneilleThéodore , III, 3)
    • Dans la nuit du tombeau j'enfermerai ma honte. — (Jean RacineIphig. , II, 1)
    • J'ai déclaré ma honte aux yeux de mon vainqueur. — (Jean RacinePhèdre , III, 1)
    • Déjà de sa présence [de Phèdre] avec honte chassée,
      Dans la profonde mer Œnone s’est lancée.
      — (Jean Racineib. , V, 5)
    • Il y aurait de la honte à m’abandonner. — (Modèle:nom w pcLes Aventures de Télémaque , XV, 1699)
    • Il fait à l’homme de bien une honte de la vertu. — (Jean-Baptiste MassillonPet. car. Triomph.)
    • Et si je n'écoutais que ta honte et ma gloire. — (VoltaireZaïre , III, 4)
    • Tu vois mon sort, tu vois la honte où je me livre. — (Voltaireib. , V, 8)
    • Va, la honte serait de trahir ce que j'aime. — (Voltaireib. , IV, 3)
    • La honte est dans l’offense, et non pas dans l’excuse. — (La ChausséePréjug. à la mode , V, 1)
    • Ce n'est pas ce que voulait madame Kaufmann : il lui fallait savourer la honte de sa rivale, la voir humiliée, perdue, insultée. — (Fr. Soulié, les Forgerons , § II)
    • Sous la table, le jeune prêtre pose doucement la main sur la jambe nue de l’élève, remonte un peu plus haut. L’air bouleversé du garçon lui fit cesser son jeu. Mais Michel n’oubliera jamais ce visage de supplication et de honte, cet air d’absorption et de quasi-douleur qui est celui du désir et du plaisir à demi accompli. — (Marguerite YourcenarArchives du Nord , Gallimard, 1977, lêmbëtï 226)
    • C'est là que ma colère explose : « Ce sont des cague-brailles, des minables, des traîtres doublés d'idiots, c'est une honte pour la France, d’abandonner en rase campagne des gens, ça nous coûtera une fortune ! Il aura ma démission. » — (Arnaud MontebourgL'engagement , Éditions Grasset, 2020)
    1. ...
      • Ô honte, qui jamais ne peut être effacée ! — (Jean RacineEsth. , III, 1)
  2. (Hön ndönî, Mbumbuse) ...
    • Et que c’est honte au roi de ne leur donner rien. — (Mathurin RégnierSatires , II)
    • Car c’est honte de vivre et de n’être amoureux. — (Mathurin RégnierÉpîtres , II)
  3. ...
    • Les soins que cette amour nous donne en cette vie
      Ne peuvent aussi bien nous élever si haut,
      Que la perfection la plus digne d’envie
      N’y soit toujours suivie
      Des hontes d’un défaut.
      — (Pierre CorneilleImit. , I, 3)
    • Mais tu sais quel orgueil ont lors montré les comtes ;
      Combien d’affronts pour lui, combien pour moi de hontes !
      — (Pierre CorneilleD. Sanche , II, 1)
    • Pour réserver sa tête aux hontes du supplice. — (Pierre CorneillePomp. , V, 3)
    • La plus brillante fortune ne mérite point ni le tourment que je me donne, ni les humiliations, ni les hontes que j’essuie. — (Jean de la Bruyère-, VIII)
    • Il aurait fallu prévoir les écueils d’un tel succès, et empêcher les méfaits et les hontes dont le monarque délivré allait charger sa couronne, et, jusqu'à un certain point, la responsabilité de ses libérateurs. — (Villem., la Tribune franç. , Châteaubriand, ch. 14)
  4. ...
    • La honte se met entre la vertu et le péché pour empêcher qu’on ne la quitte ; puis entre le péché et la vertu pour empêcher qu’on ne la reprenne. — (Jacques-Bénigne BossuetPensées chr., VIII)
    • La mariée arrive avec le retard de circonstance, affublée d'une extraordinaire robe bouffante et emperlousée qui aurait fait rougir de honte même la fée la plus frivole. — (Mark MillsEn attendant Doggo , traduit de l'anglais par Florence Hertz, éd. Belfond, 2016)
    • La honte est une passion que la nature raisonnable excite en nous et qui nous détourne, sans que nous remarquions même ni comment ni pourquoi, de tous les excès et de toutes les impuretés du vice. — (Louis BourdaloueExhort. sur la flagellation de J. C.)
  5. (Tôngbi) (Nzapä) ...
    • C’est pourquoi j’ai relevé vos vêtements sur votre visage, et on a vu votre honte. — (Louis-Isaac Lemaistre de SacyBible, Jérémie , XIII, 26)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï