populace

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

populace \pɔ.py.las\ linô gâlï

  1. wayërë
    • À mesure que la population s'accroît, les moyens de subsistance deviennent moins faciles et bientôt l'État n'est plus composé que d'une vile populace que quelques hommes puissants tiennent sous le joug. — (Jean-Paul MaratLes chaînes de l'esclavage,)
    • C'est sans doute que le beaujolais nouveau pue trop la sueur d'une populace avinée de nostalgie du vin de soif, contrairement à la noble modernité de ces flacons de pauillac et de saint-émilion, qui n'en sont d'ailleurs plus, tant la poussière de chêne neuf saturant leurs tanins laisse croire qu'ils ont été élevés dans des cercueils. — (Périco Légasse, Vive le beaujolais nouveau ! in Marianne, n° 553 du 24 novembre 2007)
    • Tu fermeras l'œil, pour ne point voir, par la glace,
      Grimacer les ombres des soirs,
      Ces monstruosités hargneuses, populace
      De démons noirs et de loups noirs.
      — (Arthur RimbaudRêvé pour l'Hiver, 1870)
    • La populace prenait goût à cette chasse à l’homme, elle craignait de se voir frustrer du spectacle qui l’intéressait à un si haut point. — (Gustave AimardLes Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • Ce décret publié à Mexico le 14 mai 1827, fut accueilli avec des démonstrations extravagantes de joie de la part de la populace. — (Anonyme, Mexique.- Situation des partis, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • De degré en degré, le pouvoir tombera infailliblement dans les mains de la plus vile populace — (Achille de Jouffroy d’Abrans, Les Fastes de l’anarchie, 1820, tome 1)

Âlïndïpa[Sepe]