porte

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

L’intérieur d’une pièce avec plusieurs portes entrouvertes (1).

porte \pɔʁt\ linô gâlï

  1. yângâda,yângâ tî da
    • Il remarqua que la porte de dehors n’était fermée qu’au loquet alors que, la veille au soir, il était sûr d’avoir poussé le verrou. — (Louis Pergaud, « La Vengeance du père Jourgeot » na Les Rustiques, nouvelles villageoises , 1921)
    • A cet instant, la porte de la rue s’ouvrit et un homme encore jeune, visiblement saoul, entra. C’était le comique du quartier. — (Francis CarcoMessieurs les vrais de vrai , 1927)
    • M. Constant pressa le bouton d'une sonnerie et jeta un ordre au gardien qui surgit dans l’entre-bâillement de la porte. — (Francis CarcoLes Hommes en cage , 1936, Paris: Éditions Albin Michel, âlêmbëtï 151)
    • La veille de ce mercredi 12 juin, mon ami Maurice Andin, […], avait été arrêté à son domicile et la police y avait laissé un inspecteur. C'est lui qui m’ouvrit la porte lorsque je tombai dans la souricière. — (Henri AllegLa Question , 1957)
    • Il poussa la porte si fort que le fer à cheval suspendu au linteau de chêne tinta faiblement. — (Jean RogissartPassantes d’Octobre , Paris: Librairie Arthème Fayard, 1958)
  2. ...
    • Les quelques milles qui séparent Cristobal de Gatun furent vite franchis et les portes de la grande écluse triple s'ouvrirent devant moi. — (Alain GerbaultÀ la poursuite du soleil , 1929, tome 1 : De New-York à Tahiti)
    • Dans les maisons moyennes on compartimentait à force de doubles portes et portes “à matelas” posées légèrement en biais, ce qui les amenait à se fermer d’elles-mêmes.— (Jean de La VarendeVersailles , Paris, édition Henri Lefebvre, 1959, lêmbëtï 175)
    • Les portes d’un buffet.
    • La porte d’une cage.
    • La porte d’un four.
  3. yângâgbätä
    • Nous avancions tristes et mornes, mais tout à coup se présente la magnifique ville de Troyes avec sa porte guerrière, son menaçant béfroi, ses hauts boulevards, ses hautes tours, ses longues murailles crénelées. — (Amans-Alexis Monteil, Histoire des Français des divers états aux cinq derniers siècles , 1830, lêmbëtï 30)
    • Ce jeune gentilhomme, comme l’avait annoncé l’amiral, entrait à Paris par la porte Saint-Marcel vers la fin de la journée du 24 août 1572. — (Alexandre DumasLa Reine Margot , 1886, volume I, chapitre IV)
    • Une antique muraille encerclait la cité, livrant passage, par une vaste et belle porte fortifiée, à une grand’route bordée d’arbres. — (H. G. WellsLa Guerre dans les airs , 1908; Paris: Mercure de France, édition de 1921, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, lêmbëtï 105)
    • La ville avait la réputation d’être imprenable ; son château s’élevait à l’est et la ceinture de murailles qui entourait la cité venait s’y attacher ; des portes, des bastions, des fossés formaient un respectable appareil de défense. — (Gustave FraipontLes Vosges , 1923)
  4. (Sêkpängö) ...
    • Bon vin, bons mots, gaillardes chansonnettes,
      Sont aiguillons aux amoureux désirs,
      En toute porte entr’ouverte aux plaisirs
      L'adroit Amour aisément s'insinue.
      — (Jean de la Fontaine, « Le Sassenage -1691- Conte » na Contes et nouvelles en vers , volume 3, 1762, lêmbëtï 185)
    • Cet emploi est la porte qui vous mènera aux plus hautes fonctions.
  5. ...
  6. (Sêndâsêse) ...
    • Les portes de Cilicie.
  7. ...
  8. ...
    • Il faut mettre cette porte bien en face de cette agrafe.
  9. ...
  10. (Sêkpängö, Zäzämä) ...
    • La Turquie représente la porte de l’Orient.
  11. (Zäzämä) ...
    • L’Empire chérifien n’était plus qu'un anachronisme condamné à disparaître, un sépulcre blanchi que l’Europe du XXe siècle ne pouvait plus tolérer à sa porte. — (Frédéric WeisgerberAu seuil du Maroc Moderne , Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, lêmbëtï 117)
    • La guerre culturelle n’est jamais très loin de votre porte dans l’Amérique contemporaine. — (auteur_article=Douglas Kennedy, « Douglas Kennedy : « Le capitalisme américain s’effondrera-t-il comme un château de cartes quand le Covid-19 sera dompté ? » » na Le Monde , 1 Ngubê 2020 → dîko mbëtï)

Pasûndâ [Sepe]

porte \pɔʁt\ linô kôlï wala linô gâtï

  1. (Sêndâ-saterê) ...
    • La veine porte, ses branches afférentes et ses branches de division intra-hépatiques ont un flux hépatopète et une analyse spectrale similaire. — (Marie-Christine Plainfossé, L'écho-doppler couleur en pratique viscérale et périphérique , Masson, 1997, lêmbëtï 170)
    • Ces communications permettent l'établissement d'une circulation collatérale dans les cas d'obstruction intra- ou extrahépatique du système veineux porte. — (Keith L. Moore et Arthur F. Dalley, Anatomie médicale: Aspects fondamentaux et applications cliniques , De Boeck Supérieur, 2006, lêmbëtï 278)
    • Les branches les plus volumineuses de ces deux vaisseaux cheminent côte à côte dans des tractus fibreux, appelés espaces portes, accompagnés par les canaux biliaires qui véhiculent la bile dans la direction opposée. — (Paul Richard Wheater, Barbara Young et John W. Heath, Histologie fonctionnelle , De Boeck Supérieur, 2004, lêmbëtï 274)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï