à-peu-près

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Mbasêlî [Sepe]

à-peu-près \a.pø.pʁɛ\

  1. (Mbäkôro) töngasô
    • Un célèbre Académicien a déjà tenté cette expérience , & j'ai lieu de croire que la répétant & opérant avec tout le soin qu'elle exige, nos résultats seront à-peu-près les mêmes. — (« Résultat des Expériences & Observations de MM. De Ch… & Cl… sur l'Acier fondu » na Journal de physique, de chimie, d'histoire naturelle et des arts , Lengua 1788, vol.33, p.46)

Pandôo [Sepe]

à-peu-près \a.pø.pʁɛ\ linô kôlï

  1. (Mbäkôro) ...
    • Curnonsky, ou plus simplement Curne, joint à l’esprit d’observation le don de la déformation en cascade des mots et des éblouissants à-peu-près. — (Léon DaudetSouvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Salons et Journaux , Grasset, 1917, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 336)
    • Dans le léger décalage de son français par rapport à l’usage habituel, dans l’hésitation que j’éprouvais quelquefois sur le sens qu’il attribuait à un mot, je mesurais à chaque instant l’à-peu-près des échanges de paroles. — (Annie ErnauxPassion simple, Gallimard, collection Folio, 1991, page 36)
    • [...] à force d'écrire, à force de toujours chercher le mot juste, de toujours travailler à concentrer ma pensée, j'en arrive à ne plus pouvoir supporter l'à-peu-près. — (Jean-Paul DesbiensJournal d'un homme farouche , Boréal, 1993, lêmbëtï 88)
    • On connaît des gens très spirituels qui font des à-peu-près : ils en usent de façon si vive et si joyeuse qu’il faudrait être un triste pisse-froid pour ne pas rire avec eux de bon cœur. — (Claude Gagnière, Le grand bêtisier des mots , Paris: Robert Laffont, 1996;2009, lêmbëtï 18)

Âlïndïpa[Sepe]