Aller au contenu

éternellement

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Mbasêlî [Sepe]

éternellement \e.tɛʁ.nɛl.mɑ̃\

  1. kpo na kpo
    • Dieu existe éternellement.
  2. fadë fadë
    • Ce qui achève le cauchemar, c’est le lugubre postillon en vieille cape déguenillée qui sautille éternellement dans la clarté jaunâtre. — (Hippolyte TaineVoyage en Italie , 1866, vol. 2)
    • Voyez-vous, madame, reprit-il, un peu embarrassé, vous ne pouvez pas éternellement moisir dans cette turne. — (Victor MéricLes Compagnons de l’Escopette , Paris: Éditions de l’Épi, 1930, lêmbëtï 61)
    • L’avoir [le prince de Condé] entre ses mains c’était y avoir la victoire même, qui le suit éternellement dans les combats : mais il était juste que ce précieux dépôt de l’État demeurât entre les mains du roi, et il lui appartenait de garder une si noble partie de son sang. — (Jacques-Bénigne BossuetOraison funèbre de Michel le Tellier , 25 Nyenye 1686)
    • Il [le marquis Brisacier] parlait éternellement sans rien dire, et renchérissait dans ses habits sur les modes les plus outrées. — (Antoine HamiltonMémoires de Grammont , lêmbëtï 7)
    • Voilà où se réduit la philosophie sublime des impies ; voilà cette force, cette raison, cette sagesse qu’ils nous vantent éternellement. — (Jean-Baptiste MassillonSermon pour le lundi de la première semaine de carême : Sur la vérité d’un avenir , 1745)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï