Aller au contenu

étudiant

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

étudiant \e.ty.djɑ̃\ linô kôlï

  1. wamändängö-mbëtï, wamändängö, wamändängö-yê
    • A son arrivée dans Paris, Louis Pasteur ne ressemblait guère à cet étudiant, héros de Balzac, qui jetait à la grande ville ce cri plein de confiance : « A nous deux ! » — (René Vallery-RadotLa vie de Pasteur , Hachette, 1900, Flammarion, 1941, lêmbëtï 16)
    • – Moi, je veux être étudiante
      Pour elle et pour Louis, ces trois syllabes avaient une consonance mystérieuse et ceux qui étaient « étudiants » leur semblaient aussi incompréhensibles, aussi lointains, que les membres d'une tribu d'Amazonie.
      — (Patrick ModianoUne jeunesse , Gallimard, collection Folio, 1981, lêmbëtï 88)
    • Les étudiants savent qu'ils risquent de devoir y subir un bizutage, mais en vertu de la loi du silence qui les accompagne, ils ne savent rien des brimades qu'ils auront à subir. — (René de Vos, Le Bizutage , Presses Universitaires de France, 1998)
    • Les auteurs ont présenté à des étudiants universitaires des personnes souffrant de bégaiement et à qui on avait accolé une vignette explicative des causes à l'origine de leur bégaiement. — (David Bourguignon & Stéphanie Demoulin, Bégaiement et stigmat social , sous la direction de Bernadette Piérart, éd. Mardaga, 2013, chapitre 13 de Les bégaiements de l'adulte: Première synthèse des connaissances)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï