Aller au contenu

abîme

Alöndö na Wiktionary
Bâa ngâ : abîmé

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Blason de Wavrin, France : Azur, un écusson argent en abîme

abîme \a.bim\ linô kôlï

  1. (Sêndâsêse) kötä dû, bûkulubû
    • Oui ! tous les malheureux naufragés étaient là ! L’abîme n’en avait pas encore pris un seul. — (Jules VerneLe Pays des fourrures , Paris: J. Hetzel et Cie, 1873)
    • Abîme vient du grec et veut dire « sans fond ». Il est à ce propos surprenant que Racine – qui avait fait du grec – ait laissé échapper dans Athalie cet alexandrin malencontreux :
      Que du fond de l’abîme entr’ouvert sous ses pas. — (« Pour saluer Gédéon, le petit canard jaune de Benjamin Rabier » na Michel TournierLes vertes lectures , collection Folio, 2007, lêmbëtï 142)
    • (Zäzämä) Ils restèrent longtemps ainsi, silencieux, séparés déjà par tout un abîme, par toutes ces choses européennes qui dominaient tyranniquement sa vie à lui et qu’elle, Yasmina, ne comprendrait jamais… — (Isabelle EberhardtYasmina , 1902)

Âlïndïpa[Sepe]