aberrant

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pasûndâ [Sepe]

aberrant \a.bɛ.ʁɑ̃\

  1. bübä
    • On n'a jamais vu dans l'Évangile Jésus demander à quelqu'un de tomber malade pour en sauver un autre ; cela n'existe pas, c'est aberrant. — (Simone PacotL'évangélisation des profondeurs (1997), Points, 2015, page 132,)
    • Le peintre y reprenait un thème qu’il avait plusieurs fois abordé dans sa série de gravures dites « didactiques » où il entendait démontrer comment une perspective légèrement faussée peut suffire à entraîner des illusions aberrantes. — (Georges PerecUn cabinet d’amateur, 1979, Le Livre de Poche, âlêmbëtï 46-47)
    • Était-il aberrant d’ignorer qui était monsieur Johnson, ou alors ma question était-elle indiscrète ? — (Amélie NothombStupeur et tremblements, Éditions Albin Michel S.A., 1999, lêmbëtï 10)
    • Pourquoi ces chirurgies esthétiques, ces absorptions d’anabolisants, ces exercices parfois violents, souvent extrêmes, par lesquels les corps se distendent, par lesquels ils s’éloignent de leur humanité (des implants mammaires immenses, des performances sportives aberrantes, des corps dont la masse musculaire est insensée, des piercings buccaux, génitaux, sous-cutanés, des ablations de membres sains, etc.), si ce n’est pour répondre à un environnement inhumain, où la légitimité de l’organique est constamment remise en question ? — (Ollivier Dyens, La Condition inhumaine, 2008)
    • Mais c’est aberrant ! C’est de la folie !

Âlïndïpa[Sepe]