achever

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

achever \a.ʃə.ve\ wala \aʃ.ve\

  1. hûnzi,hônzi
    • Quand la cristallisation est achevée on sépare les cristaux de la liqueur mère qui se compose principalement d’acide oléique, on les fait recristalliser dans l’alcool à plusieurs reprises. — (J. Fritsch, Fabrication et raffinage des huiles végétales, manuel à l'usage des fabricants, raffineurs, courtiers et négociants en huiles, Paris : chez H. Desforges, 1905, lêmbëtï 5)
    • Le XIVe siècle […] s’achève, ainsi qu’il a préludé, se tord dans des convulsions religieuses atroces. — (Joris-Karl HuysmansLa Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Me Demange achève sa plaidoirie, dont la péroraison très sobre, très courte, mais puissante par la chaleur de l'accent et de l’élévation de la pensée, touche visiblement le cœur des juges : […]. — (Maurice PaléologueJournal de l'Affaire Dreyfus 1894-1899 : L'affaire Dreyfus et le Quai d'Orsay, Paris : Librairie Plon, 1955, p. 260,)
  2. (Akadïi) ...
    • Tu as assez parlé, achève !
  3. (Zäzämä, Mbumbuse) ...
    • Voilà de quoi l’achever.
    • Il ne lui fallait plus que cela pour achever de le perdre.
  4. (Könöngö) ...
    • Mordi ! dit-il, j’espère qu’il est mort, ou sans cela je retournerais au Louvre pour l’achever. — (Alexandre DumasLa Reine Margot, 1886, I-IX,101)
    • Les deux malandrins alors ont essayé de l’achever avec leurs crosses d’armes et leurs poignards. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)
    • La flagellation avait pour fonction déterminante de « préparer » le supplice de la crucifixion. Elle supposait un abominable raffinement puisque tout l’art du bourreau consistait à châtier le condamné, sans l’achever prématurément. — (Gérard Mordillat, Jérôme PrieurJésus contre Jésus, Éditions du Seuil, 1999, lêmbëtï 75)
  5. (Wapolïpa) ...
    • L’histoire s’achève sur une note optimiste.

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï