Aller au contenu

adepte

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi

[Sepe]

Pasûndâ

[Sepe]

adepte \a.dɛpt\ linô kôlï wala linô gâtï

  1. yê wayëngö
    • Pendant les années 50, elle est adepte d’un humanisme libéral, Noirs et Blancs se rencontrant « pour parler, boire, danser ». — (Denise Brahimi, Nadine Gordimer : la femme, la politique et le roman , Éditions KARTHALA et IFAS, 2000, lêmbëtï 194)

Pandôo

[Sepe]

adepte \a.dɛpt\ linô kôlï wala linô gâtï

  1. wamäbê
    • Nous avons dit ci-dessus que le novatianisme, né un siècle plus tôt, continuait, au milieu du IVe siècle, à avoir des adeptes. Un certain Sympronianus avait composé en sa faveur au moins quatre écrits qu'il avait envoyés à saint Pacien, évêque de Barcelone. — (Joseph Tixeront, Précis de patrologie , 4e édition, Paris : librairie Victor Lecoffre & J. Gabalda éditeur, 1920, lêmbëtï 308)
    • Cela passe mes connaissances ; je ne suis pas un adepte. — L’adepte d’une doctrine.

Âlïndïpa

[Sepe]