adverbe

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

adverbe \ad.vɛʁb\ linô kôlï

  1. (Ndïäyângâ) mbasêlî
    • Tout est métaphysique dans ces deux parties surtout; et si je veux me soustraire, ou soustraire mes élèves aux idées abstraites, il faudra absolument me borner à dire qu'un nom est un nom, ou un mot qui se décline, même dans les langues où l'on ne décline pas ; qu'un verbe est un verbe, ou un mot qui se conjugue, y eût-il des langues où l'on ne conjuguât pas; qu'un adverbe est un mot qui se place auprès du verbe, en dépit de l'usage qui le place si souvent ailleurs, etc. — (« Instruction publique » na Dieudonné ThiébaultFrédéric-le-Grand sa famille, sa cour, son gouvernement, etc.  , 4e éd. publiée par son fils le baron Thiébault, Paris : chez A. Dossange & chez Arthus Bertrand, Leizig : chez A. Dossange, 1827, tome 5 : Son académie, ses amis philosophes et littérateurs, lêmbëtï 213)
    • Un dernier travail de peaufinage consistera à enlever les mots qui ne servent à rien, les adverbes qui alourdissent et vous êtes prêt(e) pour la dernière étape : lisez-le à voix haute, en veillant à garder une tonalité neutre. — (Jérôme Lefeuvre, Les 5 règles d'or pour bien communiquer  , Hachette Pratique, 2012)
    • Les adverbes « soudain » ou « brusquement » ne sont jamais utilisés par les Morvandiaux qui leur préfèrent, de loin, la locution « tout par un coup »: […]. — (Henri Micaux, On m'a dit… dans le Morvan: histoires presque vraies  , 2004, lêmbëtï 87)
    • Un jour il se présente au Colonel avant un départ en mission : « Mon Colonel, je venais vous prier déféremment d’accepter mes respects ». L’adverbe était si bien dans la note professionnelle que tous les assistants, dont le Colonel, ont éclaté de rire, sans que le type comprenne leur hilarité. — (Daniel Gallois, Inédits  , Association des amis de Daniel Gallois, 1979, lêmbëtï 87)

Âlïndïpa[Sepe]