affiche

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Affiche de Toulouse-Lautrec.

affiche \a.fiʃ\ linô gâlï

  1. mbëtïsagba
    • Elle collectionne aussi toutes les plaques officielles des rues, et à chaque instant un généreux donateur arrive, apportant des panonceaux ou des affiches. — (Jean GiraudouxRetour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • […], je lis avec effarement, à plusieurs encoignures, des affiches enluminées […]. « Engagez-vous dans l’armée coloniale ! » s’écrie l’autre, toute enluminée de perroquets, toute rehaussée de nudités affriolantes. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde, 1931)
    • […], elle considéra, sans bouger, une affiche qui représentait une gitane devant un paysage andalou. — (Pierre LouÿsPsyché, 1927, lêmbëtï 137)
    • Les petits chevaux des Cosaques escaladent les amas de décombres, entre des lambeaux de murs placardés d’affiches portant la dernière proclamation de Gœbbels : « Tout Allemand doit défendre sa capitale. Les hordes rouges seront arrêtées. » — (Georges BlondL’Agonie de l’Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, lêmbëtï 326)
    • Le détournement d’affiche par les militants adverses, le plus souvent par graffiti ou bombage, constitue une pratique aussi ancienne que l’affiche politique elle-même. — (François Heinderyckx, « La politique s’affiche » na Un siècle d’affiches politiques en Belgique francophone, ouvrage collectif de Xavier Mabille, François Heinderyckx & Gabriel Thoveron, Éditions du CEFAL, 2003, lêmbëtï 74)
  2. ...
    • La Cantatrice chauve est à l’affiche du théâtre de la Huchette depuis 1957.
    • Ce festival a une affiche éclectique.

Âlïndïpa[Sepe]