agriculture

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

agriculture \a.ɡʁi.kyl.tyʁ\ linô gâlï

  1. fängö-yäkä
    • Après avoir fait la guerre et le commerce nous allons faire de l’agriculture et tu seras notre intendant. — (Honoré de BalzacModeste Mignon  , 1844 ; 1855, édition Houssiaux)
    • Ensuite - lorsque, avec la découverte de l’élevage et de l’agriculture, un homme sut produire davantage qu'il ne lui fallait pour vivre - les vainqueurs trouvèrent plus commode de réduire les vaincus au servage et de les faire travailler pour eux. — (Errico MalatestaLe Programme anarchiste)
    • L’Ardenne est presque entièrement couverte de bois, sauf dans quelques vallées étroites et quelques espaces situés près des villages et laissés à l’agriculture. — (Edmond NivoitNotions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes  , 1869, Charleville: E. Jolly, âlêmbëtï 158)
    • L'utilisation des pesticides a beaucoup augmenté dans les pays en développement à la fin des années 60 et pendant les années 70, à mesure que l’agriculture se modernisait. — (Agriculture mondiale: horizon 2010  , FAO, 1995, p.174)
    • Ce sont aussi des garanties pour l’existence des agricultures paysannes et biologiques, seules capables de nourrir et refroidir la planète. — (René Balme, Semons la biodiversité dimanche 25 avril 2010  , humanite.fr, 16 avril 2010)
  2. ...
    • L’agriculture y est d'un maigre profit : le sol est, en effet, tellement rocailleux, qu'il faut le cultiver avec la houe. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla  , Paris : E. Plon & Cie, 1883, lêmbëtï 36)
  3. (Tôngbi) ...
    • L'agriculture française.

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed.  , 1995 → dîko mbëtï