alliance

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Angelë[Sepe]

Pandôo [Sepe]

alliance \ə.ˈlɑɪ.ənts\ wala \ə.ˈlɑɪ.əns\

  1. mbere,mbele

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Une alliance. (5)

alliance \a.ljɑ̃s\ linô gâlï

  1. mbere,mbele
    • Louis la donnait pour femme au roi Alphonse VI, avec lequel il désirait resserrer son alliance. Deux ans plus tard cette princesse déposa son mari, et épousa Don Pedro son beau-frère, […]. — (SismondiHistoire des Français, Bruxelles : à la Société typographique belge, 1842, volume 17, lêmbëtï 255)
    • Cette alliance des « partis ouvriers » avec des formations « bourgeoises ou petite-bourgeoises » allaient les empêcher de prendre les mesures énergiques et « anticapitalistes » que réclamait la situation économique et sociale du pays. — (Françoise Bosman, Jean-François Chanet& al., La fédération de l’éducation nationale, 1928-1992 : histoire et archives en débat, Presses universitaires du Septentrion, 2010, lêmbëtï 160)
    • Cela dit, à l'intérieur de l’alliance centriste, chacun essaie de conquérir la position la plus forte, ce qui le conduit à s’appuyer dans une certaine mesure sur le parti extrême correspondant à sa tendance. — (Maurice DuvergerSociologie politique, Paris : Presses universitaires de France, 1964, lêmbëtï 162)
  2. ...
    • Arche d’alliance.
  3. ...
    • Non seulement il invita ses concitoyens à déposer leurs ressentiments et leurs griefs sur l'autel de la patrie, mais il demanda encore que le bienfait de cette pacification fût étendu aux autres peuples, et que la France, introduisant parmi les nations une nouvelle diplomatie, jetât les fondements d'une alliance universelle. — (« Isnard (Maximin) » na Biographie universelle et portative des contemporains; ou, Dictionnaire historique des hommes vivants et des hommes morts depuis 1788 jusqu'à nos jours, tome 10, Paris : chez l'Éditeur, 1836, lêmbëtï 2141)
    • Toutes les parties idéologiques des traités locarniens sont tombées l'une après l'autre. Et le résidu constitue l’alliance. — (André Géraud, « L'assistance mutuelle franco-britannique » na Politique étrangère, 1937, volume 2, n° 2, lêmbëtï 111)
    • Il est le premier ministre de la Guerre qui se soit déclaré hostile à l’alliance franco-russe, thème favori des hommes de la « Jésuitière ». — (Pierre MiquelL'affaire Dreyfus, « Que sais-je ? » n° 867, Presses Universitaires de France, 1959)
    • L’alliance qui existe entre ces deux souverains.
    • Ils ont formé une alliance redoutable.
    • Renouveler une alliance.
    • Rompre une alliance.
    • Deux partis font alliance, ont contracté une alliance, etc.
  4. sëtë
    • Ce retour, nous l'avons vu, n'est pas la simple rémanence d'un passé tribal et paysan, mais la reconstitution dans une société moderne de modes traditionnels de loyauté et d'exercice du pouvoir : alliances matrimoniales, solidarité des corporations, clientélisme, c'est-à-dire échange de la loyauté politique contre une prébende matérielle. — (Olivier RoyL'échec de l'islam politique, Éditions du Seuil, 1992)
    • Il a fait une grande alliance, une alliance honorable en mariant sa fille à un tel.
    • Bague, anneau d’alliance, ou, absolument,
  5. sëtë, bâge
    • Porter au doigt une alliance.
    • 12 mai 43 – On cherche des débris d’or pour fournir une contrepartie au bijoutier qui nous vend nos alliances. Véga a retrouvé une vieille dent qui fera l’affaire. Et si la guerre se prolonge, nous pourrons toujours remettre notre alliance au dentiste pour qu’il puisse nous faire une couronne. C’est le Cycle de l’Azote ! — (Benoîte et Flora GroultJournal à quatre mains, Denoël, 1962, lêmbëtï 280)
    • « Et son alliance ? » a demandé Poupette en prenant l’anneau dans le tiroir de la table. Nous la lui avons passée au doigt. Pourquoi ? Sans doute parce qu’il n’y avait aucune place sur terre pour ce petit cercle d’or. — (Simone de BeauvoirUne mort très douce, Gallimard, 1964, Le Livre de Poche, lêmbëtï 127)
    • Il y avait aussi les alliances que les deux hommes portaient à leur annulaire gauche et que la graisse de l’âge enchâssait déjà, mais amaigris ils ne les eussent jamais ôtées. — (Daniel BoulangerLe chemin des caracoles, Laffont, 1966, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 96)
    • Les garçons et les filles couleur du pain bis qui passent près d'eux leur jettent le bref regard latin qui juge et jauge et résume à la fraction de seconde, avec une précision implacable : un couple de jeunes mariés (ils portent l’alliance), point riches, puisqu'ils sont ici et non là-bas ; elle, plus belle que lui ; lui, plus amoureux qu'elle. — (Jean-Louis CurtisUn jeune couple, 1967)
    • Une alliance se cachait au fond du coffret ; elle prit aussi le chemin de la fonte, ce genre d’anneau n’étant sacré que laissé au doigt d’une morte. — (Marguerite YourcenarSouvenirs pieux, 1974, collection Folio, lêmbëtï 69)
    • Elle m’accompagne souvent au resto U de l’ÉcoIe et je pousse la plaisanterie jusqu’à m'acheter une alliance et la porter. — (Philippe Molle, Mémoires d’outre mers, 2005)
  6. ...
    • Cousin, neveu par alliance.
  7. ...
  8. (Zäzämä) ...
    • Faire une alliance du sacré et du profane, du vice et de la vertu.
    • La hardiesse de certaines alliances de mots.
    • L’hémistiche « Il aspire à descendre » offre une heureuse alliance de mots.
  9. (Tî kûne, Sêmîngi) ...
  10. mbûki

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï