Aller au contenu

ambassade

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Danemêrke[Sepe]

Pandôo [Sepe]

ambassade \sêndagô ?\

  1. dalembë

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

ambassade \ɑ̃.ba.sad\ linô gâlï

  1. kualembë
    • Envoyer quelqu’un en ambassade.
    • Il alla en ambassade à Constantinople.
    • C’est pendant son ambassade que la paix a été conclue.
  2. dalembë
    • Dans la soirée, sur la terrasse de l’ambassade, au milieu de la ville muette et hostile, on tira le feu d'artifice emporté de Tanger pour célébrer la signature du traité de protectorat. — (Frédéric WeisgerberAu seuil du Maroc Moderne , Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, lêmbëtï 281)
    • La popularité de Bakatine s'effondre quand il remet aux Américains, en signe de bonne volonté, les plans relatifs au « microtage » de l’ambassade américaine de Moscou, un dossier qui empoisonne les relations entre les deux pays depuis 1985, année de la découverte de centaines de microphones dans les bâtiments. — (Andreï Kosovoi, Les services secrets russes des tsars à Poutine , éditions Tallandier, 2014)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï