ambulance

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Angelë[Sepe]

Pandôo [Sepe]

ambulance \ˈæm.bjʊ.ləns\

  1. (Sêndânganga) ambilâsi

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Ambulance (1)

ambulance \ɑ̃.by.lɑ̃s\

  1. (Sêndânganga) ambilâsi
  2. (Ngbêne) ...
    • L’ambulance peut être établie dans un bâtiment près du champ de bataille, ou sous une tente, ou même en pleine campagne, derrière les rangs de l’armée.
    • Tantôt il battait la charge, et l’éclair de ses dents blanches passait dans un rire féroce ; ou bien ses yeux se mouillaient à quelque aubade musulmane, sa narine se gonflait, et dans l’odeur fade de l’ambulance, au milieu des fioles et des compresses, il revoyait les bois de Blidah chargés d’oranges et de petites Mauresques sortant du bain, masquées de blanc et parfumées de verveine. — (Alphonse Daudet, « Le Turco de la Commune » na Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, lêmbëtï 127)
    • Traînant les pieds, je me dirige vers le poste de secours du régiment qui m’expédiera vers l’ambulance divisionnaire. — (Pierre Mac OrlanLes Poissons morts, Payot & Cie, Paris, 1917)
    • Dans toutes les batailles de la Grande Guerre, l’armée russe manqua de munitions, ses ambulances manquèrent de médicaments. — (Victor SergePortrait de Staline, 1940)
  3. (Ngbêne, Könöngö) ...
  4. ...
    • Il obtint une ambulance dans les Domaines.

Âlïndïpa[Sepe]