applaudissement

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

applaudissement \a.plo.dis.mɑ̃\ linô kôlï

  1. sâko
    • Des applaudissements unanimes, mais des applaudissements sourds, pour ainsi dire, les acclamations polies du faubourg Saint-Germain, témoignèrent de l’enthousiasme qu’elle excita. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1855)
    • Soudain, au milieu de l’applaudissement général, un mouton rôti tout entier apparut, porté à bout de bras par un nègre vigoureux, sur un vaste plat de bois. Le méchoui, rissolé à point, exhalait une fumée odorante. — (Paul Margueritte & Victor Margueritte, « L'eau souterraine, Paris : F. Juven, 1903, p.84 (& auparavant en feuilleton », na La Revue hebdomadaire, Librairie Plon, 1899)
    • Dans les salles cinématographiques de Mars, après les massacres de Kitnicheff, les scènes de la guerre balkanique récoltaient le plus d’applaudissements. Tout le monde s’efforçait de découvrir la signification de ces charivaris effarants. — (« Arcvad le terrible », na Benjamin De CasseresLes Réfractaires, traduction de Émile Armand, n°1, janvier 1914)
  2. (Zäzämä) ...
    • Ne fallait-il pas plutôt prendre le parti de le louer ? Il y avait dans cet homme perdu un ancien désir d’exceller dans une certaine région de la vie, que l’applaudissement aurait pu redresser… — (Pierre Drieu La Rochelle, Le Feu follet, 1931)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï