Aller au contenu

arrestation

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi

[Sepe]

Pandôo

[Sepe]

arrestation \a.ʁɛs.ta.sjɔ̃\ linô gâlï

  1. (Sêboro) ärëtëngö
    • À la préfecture, depuis 1830, ils veulent d’honnêtes gens, j’ai donné ma démission, et je me suis fait un petit tran-tran avec les arrestations pour dettes… — (Honoré de BalzacLes Comédiens sans le savoir , 1846)
    • Désormais donc, les prévenus seront, au moment de leur arrestation, conduits directement ä la Roquette, où, séparés les uns des autres, comme le sont les enfants jugés, ils n'auront pas à souffrir du contact de leurs co-détenus. — (Société pour le patronage des jeunes détenus et des jeunes libérés du département de la Seine, Assemblée générale , 14 Lengua 1844, Paris : Imprimerie de A. Henry, 1844, âlêmbëtï 58-59)
    • Le gouvernement ordonne une répression sanglante. Arrestations, pendaisons, exécutions sommaires plongent Tripoli dans un bain de sang. — (Tewfik Farès, « 1911 : la Libye en guerre, déjà » na Libération (journal) , 18 Mbängü 2011, page S12)

Âlïndïpa

[Sepe]