autorité

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

autorité \o.tɔ.ʁi.te\ linô gâlï

  1. kömändëmä
    • Une autorité bien située, bienfaisante pour tous ne doit être ni arbitraire, ni despotique, ni étroite, ni légaliste; elle doit respecter la liberté, la responsabilité de l'autre, sa participation, ses droits essentiels. Celui qui l'exerce doit servir et non se servir. — (Simone PacotL'évangélisation des profondeurs (1997), Points, 2015, page 142,)
    • — Il n’importe. Vous ne savez pas quel est votre bien. L’autorité le sait pour vous et vous le donne à votre insu, malgré vous, c’est là son rôle.
      — Quand personne ne la réclame ?
      — L’autorité s’exerce. Elle ne défère point. Elle seule discute son droit, limite son domaine et décide son action.
      — (Pierre LouÿsLes Aventures du roi Pausole, 1901)
    • Et même au bled el-makhzen, où le Sultan règne en autocrate absolu, les révoltes contre son autorité ne sont pas rares. — (Frédéric WeisgerberTrois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, lêmbëtï 10)
    • Durant l’avant-midi, l’adolescente n'avait pu s'empêcher de se plaindre de l’indiscipline de ses deux frères qui acceptaient mal son autorité. — (Michel David, « Au bord de la rivière » na tome 1 : Baptiste, Kennes Éditions, 2017/Éditions Hurtebise inc, 2011)
  2. (Bîanî) ...
    • En réalité, au 1er siècle après Jésus on ne note encore sur le territoire gaulois, que la présence de quelques judéens de marque, déportés en Gaule par ordre de l’autorité romaine […]. — (Léon BermanHistoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • […] ; il y a eu, sur ces rives du Tarn, une petite patrie autonome, très florissante, très fière, à laquelle, convenons-en, l’autorité centralisatrice venue du Nord n’a point été salutaire. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde, 1931)
    • Peut-être parce que, depuis le XIe siècle, la seule théorie politique de l’islam a été celle de l’obéissance passive à toute autorité de facto, le gouvernement par consentement reste un concept inconnu : l’autocratie a été la véritable et, pour l’essentiel, l’unique expérience. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, lêmbëtï 38)
  3. ...
    • Les mots sans liaison dont ces phrases étaient formées, bizarrement enchâssés dans les axiomes de sa morale et de sa politique, leur prêtèrent une autorité qu’ils n’auraient pu avoir par eux-mêmes. — (Jean-JacquesAmpèreLa Chine et les travaux d’Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, 1832, tome 8)
    • Ce principe de la philosophie cartésienne, je pense, donc je suis, est ce que les adversaires du cartésianisme ont attaqué avec le plus de persévérance ; et cela se conçoit, car ce principe admis, l’autorité de la conscience et de la raison s’ensuit nécessairement. — (Jules Simon, Introduction de : « Œuvres de Descartes », édition Charpentier à Paris, 1845)
    • Malgré sa corpulence excessive, l’autorité de M. Hector sur ses subordonnés n’est guère contestable. Il la doit surtout à sa placidité étudiée, au ton solennel et ampoulé qu’il affecte en s’exprimant, à cette indémontrable apparence de bonhomie qui dérobe son intransigeance absolue, son despotisme maniaque, la secrète satisfaction d’être redouté. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)
  4. ...
    • La réputation de ce grand homme reposait principalement sur l’autorité avec laquelle il démontrait que l’éternument était une prévoyance de la nature, au moyen de laquelle les penseurs trop profonds pouvaient chasser par le nez le superflu de leurs idées ; […]. — (Edgar PoeEureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire, 1864)
  5. (Tôngbi) ...
    • Ils étaient tous splendidement armés, et mon autorité saxonne (le manuscrit de Wardour) rapporte en détail leurs devises, leurs couleurs, et les broderies de leurs harnais.
      Il est inutile de nous étendre sur ce sujet.
      — (Walter Scott, Ivanhoé, 1820)
    • Pour réfuter ce dernier, Scot Érigène fait appel à l’autorité des Pères, mais aussi de la raison […]. — (Louis RougierHistoire d’une faillite philosophique: la Scolastique, 1966)
    • Les Wahhabites, en Arabie, à la fin du Modèle:siècle2 siècle, par exemple, recourant à l’autorité de certains théologiens médiévaux, lancèrent un mouvement virulent d’islam purifié […]. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, lêmbëtï 96)
  6. (Sêmîngi) ...
    • Mais cette effervescence sociale n’est pas du goût des autorités de l’Empire. L’activisme de Camélinat lui vaut quelques démêlés avec la justice. — (Rosa Moussaoui, « Zéphyrin Camélinat (1840-1932) Un long chemin, de la commune au communisme » na L’Humanité, 7 septembre 2011)
  7. ...
    • Les autorités sont utilisées dans les catalogues de bibliothèques, les fichiers, les bases de données et les systèmes d'information. Le catalogage méticuleux d’ouvrages permet aujourd’hui d’améliorer les notices d’autorité, notamment en identifiant les doublons et en les signalant aux bibliothèques concernées, notamment la BnF.

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï