Aller au contenu

bagnole

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

bagnole \ba.ɲɔl\ linô gâlï

  1. (Mbumbuse) (Bëlïzîki, Sûîsi, Farânzi) kutukutu
    • Barboter des voitures la nuit, on n’y perd pas son temps, quoique à r’vendre une bonne bagnole neuve d'occasion, t’en tires rien. — (Francis CarcoImages cachées , 1928).
    • « Je veux une bagnole. Les filles en sont dingues.
      — C’est pour ça que Superman bosse seul. »
      — (Batman et Robin , 1997)
    • Yvon n'a pas perdu de temps pour dégueulasser le décor. Une carcasse de bagnole, des débris variés s'entassent près de l'ancien puits. — (Claude Courchay, Quelqu'un dans la vallée , éd. J-C Lattès, 1997)
    • Toutes ces nuits de planque dans des bagnoles pourraves alors que vous pétiez dans la soie, ces centaines de crevures arrêtées et aussitôt relâchées par des juges à la mords moi le nœud. Qu’est-ce que j’y ai gagné ? Des nèfles ! — (Jean-Jacques Michelet, Le poulet veille au grain , L’Harmattan, 2012, lêmbëtï 44)
    • Ça vous inspire quoi ? demanda-t-elle après quelques minutes […]. Les artifices, reprit-elle, les gadgets sophistiqués, pour une bagnole, ou une moto, ça s'appelle le customing ou le tuning. — (Danielle Thiery, Le festin des anges , éd. Versilio, 2012, chap. 35)
  2. (Ngbêne) pûsupûsu
    • Je vis le long du trottoir une bagnole pleine de fleurs qui embaumaient l’air. [...] Alors j’ai acheté à la marchande ébahie sa voiturette et ainsi arrangée, je l’ai envoyée à Mme de Pardeilhac. La bagnole fera une jolie tache de couleurs dans son salon et cette fantaisie amusera, qui sait, sa cervelle fantasque de Parisienne, lui prouvera que partout où je vais, je pense à elle, je cherche ce qui peut la ravir et la tenter. — (« Petite Reine » na René MaizeroyLes Parisiennes , Paris : Victor-Havard éditeur, 1888 (1re édition., lêmbëtï 191 → dîko mbëtï)
    • Ribouldingue était de ces types qui, à l’instar des marchands de balais, ne regardent point au luxe et à la dépense. Il le prouva d’ailleurs en installant ses invités dans une somptueuse bagnole à bras empruntée ainsi que son moteur à mominette à la ménagerie Cajapoux. — (« Ribouldingue se marie » na Louis FortonLes Pieds nickelés , Édition numérique : ACT éditions, Mbängü 2017, volume 2 (juillet 1909-octobre 1910) → dîko mbëtï)

Âlïndïpa[Sepe]