barque

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Une barque amarrée. (1)
Barques de pêcheurs au port.(1)
Le trois-mâts barque (2)
« Le Cuauhtemoc ».

barque \baʁk\ linô gâlï

  1. kêtê mangbôkô
    • Pendant que sous la mer profonde
      Les cachalots et les requins
      Ces écumeurs géants de l’onde
      Libres dévorent le fretin
      Nous autres cloués à la rive
      Où la bourrasque a rejeté
      Notre barque un instant rétive
      Nous pleurons notre liberté.
      — (Pierre DupontLe Chant des transportés , 1848)
    • À Mogador, nouvelle relâche, mais la barque envoyée à terre pour rapporter de l’eau fraîche faillit être capturée par les Arabes. — (H. G. WellsLa Guerre dans les airs , 1908; Paris: Mercure de France, édition de 1921, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, lêmbëtï 419)
    • Le Vieux-Port, où je me rappelle avoir vu naguère des rangées serrées de goélettes et de tartanes, le Vieux-Port n’est plus qu’un grand bassin des Tuileries où flotte, mais rigoureusement alignée, toute une poussière de yachts et de barques. — (Ludovic NaudeauLa France se regarde , 1931)
    • Ayant acquis la preuve des relations qui existaient entre Césaire et les assiégeants, les habitants décidèrent de déposer l’évêque dans une barque et de le lâcher sur le Rhône. — (Léon BermanHistoire des Juifs de France des origines à nos jours , 1937)

Âlïndïpa[Sepe]