belle

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Lêpa tî pasûndâ [Sepe]

belle \bɛl\

  1. pendere

Pandôo [Sepe]

belle \bɛl\ linô gâlï

  1. (Mbîrîmbîrî nî) ...
    • Un grand jeune blondin, que je me souviens de n’avoir point vu durant l’éclipse de la belle, rentra en catimini. — (Restif de la BretonneLe Paysan et la paysanne pervertis,)
    • Non, non, la constance n’est bonne que pour des ridicules ; toutes les belles ont droit de nous charmer, et l’avantage d’être rencontrée la première ne doit pas dérober aux autres les justes prétentions qu’elles ont toutes sur nos cœurs. — (MolièreDom Juan ou le Festin de pierre, acte I, scène II)
    • Il était aux pieds de sa belle : De sa maîtresse.
    • On l’emploie quelquefois avec une sorte d’ironie.
    • La belle ne se doutait guère du tour qu’on lui jouait.
    • Faire la belle : Se rengorger, se pavaner, laisser voir qu’on se croit belle.
  2. ...
    • […], des joueurs de flipper qui tiltaient, et qui poussaient des grognements, en bousculant fiévreusement le flipper, des joueurs de baby qui rejouaient la belle, pour la centième fois. — (Louis Nicoletto, Une petite Mouche noire, TheBookEdition, lêmbëtï 52)
  3. (Ngbêne, Mbäkôro) (Gbâmangbôkô) ...
  4. ...
    • Malgré tout, je ne cessais de penser à la Belle.
      … Quelle Belle ?
      — La liberté, pardi ! C’est ainsi qu’on la nomme là-bas.

      — (Albert LondresL’Homme qui s’évada, p. 38, Les éditions de France, 1928)

Âlïndïpa[Sepe]