belle-fille

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

belle-fille \bɛl.fij\ linô gâlï

  1. (Sëwä) wôgarä
    • C’est votre belle-fille, vous avez épousé son père.
  2. (Sëwä) ...
    • M. et Mme Baudoyer, père et mère du nouveau directeur, étaient jouissants de la gloire de leur fils et de leur belle-fille. — (Honoré de BalzacLes Employés , édition définitive)
    • Quand le marchand d’huile comprit quel marché de dupe il avait fait, il ne lui était plus permis de se débarrasser d’Aristide ; la dot d’Angèle se trouvait engagée dans des spéculations qui tournaient mal. Il dut garder le ménage chez lui, exaspéré, frappé au cœur par le gros appétit de sa belle-fille et par les fainéantises de son fils. Vingt fois, s’il avait pu les désintéresser, il aurait mis à la porte cette vermine qui lui suçait le sang, selon son énergique expression. — (Émile ZolaLa Fortune des Rougon , G. Charpentier, Paris, 1871, chapitre II ; réédition 1879, âlêmbëtï 76-77)

Âlïndïpa[Sepe]