beurre

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Beurre

beurre \bœʁ\ wala \bœːʁ\ linô kôlï

  1. dubêre
    • Passez au beurre et laissez cuire dans son jus, et à très-petit feu, la rouelle lardée de gros lard; servez-la ensuite dedans, après l'avoir dégraissée. — (M. Cardelli, Nouveau manuel complet du cuisinier et de la cuisinière  , édition Encyclopédie-Roret, 1842)
    • Qu’il soit de ferme ou de laiterie, salé ou doux, allégé, concentré ou frigotartinable, le beurre fait partie intégrante de l’alimentation et est utilisé quotidiennement pour étaler sur le pain ou cuire les aliments. — (Bernard Dubrulle, Wallonie: l'Ardenne et bien plus  , page 44, Le Petit Futé, 2007)
    • « La cuisine du Périgord est sans beurre et sans reproche. » — (Maurice Edmond Saillant, dit Curnonsky, -)
    • Il existe un grand nombre de variétés de beurre : beurre aromatisé salé, avec condiments, coloré, plus ou moins liquide, etc. Le beurre se conserve à + 3°C pendant 3 mois. — (Meyer, C., Denis, J.-P. ed. sci., Élevage de la vache laitière en zone tropicale  , 314 p., pages 282-283, 1999, Montpellier, Cirad, Collection Techniques)
  2. ...
    • Cependant, les huiles de palme, de coco, etc. , liquides dans les pays qui les produisent, nous arrivent sous forme de graisses consistantes ; le manque de chaleur a amené leur solidification. On les appelle beurres ou huiles concrètes. Elles sont molles à 18° C. et fusibles à des températures variant de 30 à 37°. — (J. Fritsch, Fabrication et raffinage des huiles végétales, manuel à l'usage des fabricants, raffineurs, courtiers et négociants en huiles  , Paris : chez H. Desforges, 1905, lêmbëtï 2)
  3. #F0E36B ...
  4. (Tî kûne) nginza

Pasûndâ [Sepe]

beurre \bœʁ\ wala \bœːʁ\ linô kôlï wala linô gâtï

  1. #F0E36B ...
    • Sans cesse, il lui fallait des cosmétiques, des robes de soie rose et des gants beurre frais. — (Paul Reboux et Charles Müller, À la manière de| 2ème série, 1913, éd. Bernard Grasset, 1959)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Commandant Thomas Grasser, Connaître le sängö  , EMSOME, Ministère des Armées, France, juillet 2017 → dîko mbëtï