Aller au contenu

bijou

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Magasin de bijoux.

bijou \bi.ʒu\ linô kôlï

  1. lenge, yê tî pendere
    • Toutes avaient des bijoux en or et de lourds anneaux passés dans les oreilles. — (Isabelle EberhardtYasmina , 1902)
    • […] et si je n’ai jamais vu de femme plus hideuse, jamais, jamais je ne vis de plus coquette personne. Une toilette, un bijou aperçu à travers des vitrines éblouissantes, la faisaient tomber en pâmoison. — (Octave MirbeauLettres de ma chaumière : La Tête coupée , A. Laurent, 1886)
    • Pendant un long moment, Nazira regarda distraitement les bijoux que lui désignait sa mère. Ces breloques, ces bracelets, ces pendentifs, la laissait Modèle:sic ! froide. — (Out-el-Kouloub, « Nazira » na Trois contes de l’Amour et de la Mort , 1940)
    • Son regard s’arrêta sur une soixantenaire assise à sa droite et qui, en raison de tous les bijoux quelle portait à son cou, ses poignets et ses doigts, ne pouvait être qu'une « vieille bourgeoise pétée de thunes » (c'était ses mots). — (Fen, « Le temps, c'est de l'argent » na Prix de la short Littérature : collection automne 2011 , ShortEdition, 2012)
    • C'était une fabrique de bijoux et Béatrice soudait l’or, l'argent, le cuivre, préparait les modèles pour les représentants. Elle était devenue une excellente monteuse en bijoux. — (Geb, Béatrice , Éditions Publibook, 2007, tome 2, lêmbëtï 77)

Âlïndïpa[Sepe]