borné

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche
Bâa ngâ : borne

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pasûndâ [Sepe]

borné \bɔʁ.ne\

  1. mëkängö
    • Horizon borné.
  2. ...
    • Jeanne passait aux champs pour une fille très-bornée, parce qu’elle était chaste et qu’elle avait, à se produire, une répugnance presque sauvage.— (George SandJeanne , 1844)
  3. (Zäzämä) ...
    • Non seulement il y a beaucoup d’esprits bornés, mais même leurs bornes sont mal posées. — (Rivarol)
    • […]; comme Combes avait parlé de l’enseignement superficiel et borné de nos écoles primaires, F. Buisson crut devoir protester, en sa qualité de grand pédagogue de la troisième République : […]. — (Georges SorelRéflexions sur la violence , 1908, Chap.VII La morale des producteurs, lêmbëtï 315)
    • Il parlait de sa mère dont les idées étaient bornées comme deux sous de poivre et quatre sous de café, il en parlait ainsi parce qu’il avait les idées ouvertes. — (Charles-Louis PhilippeBubu de Montparnasse , 1901, réédition Garnier-Flammarion, lêmbëtï 77)
  4. (Sêndâmâti) ...
    • Suite bornée à droite, à gauche.

Âlïndïpa[Sepe]