bosse

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

bosse \bɔs\ linô gâlï

  1. (Sêndâ-saterê) kûtu
    • L’autre jour, à table chez M. du Mans, Courcelles dit qu’il avait deux bosses à la tête, qui l’empêchaient de mettre une perruque : cette sottise nous fit tous sortir de table avant qu’on eût achevé de manger du fruit, de peur d’éclater à son nez : un peu après d’Olonne arriva ; M de La Rochefoucauld me dit : Madame, ils ne peuvent pas tenir tous deux dans cette chambre ; et en effet, Courcelles sortit. — (Marquise de SévignéLettres de Madame de Sévigné, 20 Fulundïgi 1671)
    • S’il tombe, s’il se fait une bosse à la tête, s’il saigne du nez, s’il se coupe les doigts, au lieu de m’empresser autour de lui d’un air alarmé, je resterai tranquille, au moins pour un peu de temps. — (Jean-Jacques RousseauÉmile ou De l’éducation, livre II, 1762)
    • […] bosse au front qu’il est d’usage de traiter au moyen de teinture d’arnica ou par l’application d’un corps froid tel qu’une pièce de deux sous. — (Michel LeirisL’âge d’homme, 1939, collection Folio, lêmbëtï 119)
    • Tandis que ma mère tâchait de conjurer la montée d'une bosse en pressant sur l'ecchymose une pièce de deux sous, le petit Paul dansait en riant aux éclats. — (Marcel PagnolLa gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, lêmbëtï 159)
    • Quand nous avions une bosse, notre mère appuyait très fort dessus avec une pièce de deux sous puis elle disait en riant :
      « Au moins, Napoléon III sert encore à quelque chose ! » Puis elle mettait une compresse d’arnica.
      — (Édouard BledJ’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, lêmbëtï 109)
    • […] elle va se pencher, souffler dessus, tapoter, ce n’est rien du tout, voyons, comme elle extrait délicatement une épine, comme elle sort de son sac et presse contre la bosse pour l’empêcher de grossir une pièce de monnaie… — (Nathalie SarrauteEnfance, Gallimard, 1983, collection Folio, lêmbëtï 95)
  2. ...
    • Avoir une bosse par derrière.
  3. ...
    • […] la bosse ou loupe du bison n’est, comme nous l’avons dit, qu’un caractère accidentel qui s’efface et se perd dans le mélange des deux races ; l’aurochs ou bœuf sans bosse est donc le plus puissant et forme la race dominante ; si c’était le contraire, la bosse, au lieu de disparaître, s’étendrait et subsisterait sur tous les individus de ce mélange des deux races ; d’ailleurs cette bosse du bison, comme celle du chameau, est moins un produit de la Nature qu’un effet du travail, un stigmate d’esclavage. — (« Le Buffle, le Bonasus, l’Aurochs, le Bison et le Zébu » na Georges-Louis Leclerc de BuffonHistoire naturelle des animaux, Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, lêmbëtï 978)
  4. ...
    • Un plat d’argent plein de bosses.
    • Ce terrain offre quelques bosses.
  5. (Mbîrîmbîrî nî) ...
    • Il y a de nombreuses bosses sur cette face, il va falloir repasser dessus pour les aplanir.
  6. (Sêndâkodë-yäkä) ...
  7. (Sêndâ-saterê) ...
  8. ...
  9. (Sêndâgao) ...
    • Ce beau carrosse
      Où tant d’or se relève en bosse.
      — (MolièreLes Femmes savantes, III, 2, 1672)
    • Vois-tu ces boucliers roulant comme la lune à travers le brouillard ? Leurs bosses reluisent aux rayons du matin. — (François-René de ChateaubriandDargo, chant I, 1849, poème traduit du gallique en anglais par John Smith puis en français par Chateaubriand)
  10. ...
    • Attaquer la bosse. Donner dans la bosse.
  11. ...
  12. ...
  13. (Gbâmangbôkô) ...
    • À peine fûmes-nous à bord que des rafales isolées tombèrent de la montagne ; l’une d’elle fut si violente et soudaine que le bateau raidissant sa chaîne cassa ses bosses ; le frein du guindeau se rompit ; il fallu mouiller le seconde ancre pour pouvoir le réparer. — (Jean-Baptiste CharcotDans la mer du Groenland, 1928)
    • Retenir une manœuvre avec des bosses.
  14. ...
  15. ...
    • Une étude d’après la bosse.
  16. ...
  17. (Gïngö-nyama) ...
  18. ...
  19. (Sêndâsa) ...
  20. ...
  21. ...
  22. (Mbumbuse) (Sêndâmâti) ...
    • La « bosse » consécutive au premier choc pétrolier n’a pas été observée dans de nombreux pays anglo-saxons […] — (INSEEPartage de la valeur ajoutée, partage des profits et écarts de rémunérations en France, mai 2009)

Pandôo [Sepe]

bosse \bɔs\ linô kôlï

  1. (Ngbêne) ...
    • BOSSE, Stückle. Mesure de capacité pour liquides, usitée dans le canton de Neufchâtel. Le bosse = 2 ½ muids ou führling = 4 barriques = 12 ½ gerles = 24 brande ou bücke = 30 setiers ou eimer = 60 brochets ou stützen = 480 pots = 46080 pouces cubes de Paris = 201.18 gallons = 914.06 litres. — (Horace Doursther, Dictionnaire universel des poids et mesures, anciens et modernes, M. Hayez, Bruxelles, 1840 → dîko mbëtï)
  2. (Könöngö) ...
  3. (Sûîsi) (Könöngö) ...

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï