Aller au contenu

branche

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

La silhouette d’une branche de chêne

branche \bʁɑ̃ʃ\ linô gâlï

  1. gakë, mabôko tî këkë, nzângo
    • Ce sont les larves des pucerons qui, réunies en familles innombrables, recouvrent quelquefois des branches entières de nos arbres fruitiers, la tige de nos fleurs, de nos légumes. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de BréauLes Métamorphoses et la généagénèseRevue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856 (pp. 496-519))
    • D'une grosseur appétissante, fermes et opaques, long-pendues en trochets bien fournis, elles courbaient les longues branches. — (Jean RogissartHurtebise aux griottes , L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, âlêmbëtï 10)
    • Moins timides, les merlesses se refaisaient en hâte un brin de toilette sur leur branche et regardaient passer le jeune homme d'un œil frais. — (Raymond Dumay, Le raisin de maïsGallimard, 1947)
    • Branche à bois, celle qui ne donne ni fleurs ni fruits.
    • Branche à fruits, celle dont les boutons doivent produire des fleurs et ensuite des fruits.
    • Branche gourmande, celle qui absorbe la nourriture des autres branches.
    • Branche chiffonne, rameau court et menu qui ne peut donner ni bois ni fruit.
  2. (Könöngö) marä
    • La veine porte, ses branches afférentes et ses branches de division intra-hépatiques ont un flux hépatopète et une analyse spectrale similaire. — (Marie-Christine Plainfossé, L'écho-doppler couleur en pratique viscérale et périphérique , page 170, Masson, 1997)
    • Si la Révolution nationale dont on parle depuis des mois, veut apporter une rénovation nécessaire dans toutes les activités de la nation, l’État nouveau devra encourager l'Apiculture comme l'une des branches les plus fécondes de l'Agriculture. — (Marcelin Lassalle, La cité des abeilles : cours pratique d'apiculture , éd. Bloud & Gay, Kükürü 1942, lêmbëtï 222)
    • Il consiste en une sorte de double tube en U, avec une branche longue unique, et une branche courte qui se bifurque en deux autres branches dont chacune est munie d'un robinet. — (August Wilhelm von HofmannSur la force de combinaison des atomes: leçon faite à l'Institution royale de Londres , traduit de l'anglais par l'abbé Moigno, Paris : Gauthier Villars, 1868, lêmbëtï 24)
    • Au niveau de Bruc-sur-Aff, la longue croupe de poudingue de Gourin qu'on suit depuis le carrefour de la Croix-Belle bifurque : la branche nord se suit sans difficulté par la Cruère, la Peiraie, la Ville-au-Toir jusqu'au Leron. — (Bulletin de la Société géologique de France , 1956, lêmbëtï 991)
    • Les différentes branches des mathématiques, de la physique, de l’anatomie, de l’histoire naturelle.
  3. fângbi

Âlïndïpa[Sepe]

Holandëe[Sepe]