cape

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Angelë[Sepe]

Pandôo [Sepe]

cape \sêndagô ?\

  1. zägbö

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo 1 [Sepe]

Un homme portant une cape (1).
Un toréador et sa cape (2).

cape \kap\ linô gâlï

  1. (Bongö) kötä-bongö
    • À la suite venaient vingt-deux individus, en tête desquels marchait Barthélemy Panciatichi, ancien ambassadeur du grand-duc Cosme à la cour de France, vêtu de la cape et du san-benito parsemé de croix. — (Cesare Cantù, Histoire universelle , 1855)
    • Ce qui achève le cauchemar, c’est le lugubre postillon en vieille cape déguenillée qui sautille éternellement dans la clarté jaunâtre. — (Hippolyte TaineVoyage en Italie , volume 2, 1866)
    • L'homme, qui était un garde-côte, comme le faisait voir sa cape d'uniforme, épiait toutes les manœuvres du trois-mâts et semblait en prendre note mentalement. — (Victor HugoLes Travailleurs de la mer , édition de Librairie du Victor Hugo illustré, 1865, partie 1 : Sieur Clubin, livre 5 : Le révolver, chapitre 8, lêmbëtï 169)
    • Puis un frémissement courut. L'ex-Roi des Rois, une cape noire sur sa tunique blanche, gagnait la tribune. — (Victor MargueritteLe cadavre maquillé : La S.D.N. (Mars-Septembre 1936) , Flammarion, 1936, lêmbëtï 84)
    • Marie arriva bien vite, sa cape jetée à la hâte sur ses épaules, sa calipette de travers d'avoir tant couru, […]. — (Daniel Cario, Les Moissonneurs de l'Opale , Presses de la Cité, 2013, chapitre 43)
  2. ...
    • La veste sur l’épaule comme une cape de matador. — (T'SerstevensL’Itinéraire espagnol , 1933)
    • Dans l'espoir de revenir ce soir à la maison couvert de bleus, Pablo saute dans l'arène, ramasse une cape et se fige droit comme un piquet face à la vachette et interpelle la bête. « Hooy toro », de sa petite voix. — (Ellande Bakean, Papa j'aime un homme , Société des Écrivains, 2014, lêmbëtï 22)
  3. ...
    • La hufa est une petite cape de laine noire, ronde, plate, piquée dans les cheveux avec des épingles, et laissant flotter sur l'épaule un long gland de soie noire étranglé dans un petit cylindre d'argent; rien de plus coquet que cette coiffure si simple. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla , Paris : E. Plon & Cie, 1883, lêmbëtï 50)
  4. (Sêndâsa) ...
    • Il est des mondains qui ont une cape ou coquille à la région occipitale de la tête, laquelle est formée par des plumes sorties à rebours. — (Frédéric CuvierDictionnaire des sciences naturelles , 1826)
  5. (Gbâmangbôkô) ...
    • Le vent souffle en tempête, les vagues ont hautes, mais sous la grand’voile réduite le Firecrest tient une cape excellente. — (Alain GerbaultÀ la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti , 1929)
    • Un bâtiment qui tient la cape est sans sillage et dérive beaucoup.
  6. ...
    • Les amateurs ont tendance à se porter vers un cigare à cape sombre plutôt qu'à cape claire.

Pandôo 2[Sepe]

Casquettes ou capes décernées pour la participation à des test-matchs de rugby. (7)

cape \kap\ linô gâlï

  1. ...
  2. (Tôngbi) ...
    • Avec l’équipe nationale d’Angleterre, Matthews joua jusqu’en 1957 et totalisa cinquante-quatre capes. — (Jean Damien Lesay, Football - Théâtre de vies , 2007)

Âlïndïpa[Sepe]