captive

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

captive \kap.tiv\ linô gâlï

  1. wakânga
    • Selon la Fondation Leah Sharibu, créée ad hoc pour soutenir les proches de la captive, la dernière preuve de vie date de 2020. «Un otage libéré l’a vue et nous a confirmé qu'elle était encore vivante», assure la fondation auprès du Figaro. Quelques mois après son enlèvement, Boko Haram, dans un message adressé à l’agence de presse nigériane «The Cable», déclarait Leah Sharibu «esclave». — (Elisabeth Pierson, Leah, chrétienne captive de Boko Haram depuis trois ans : pour sa famille, «le silence des autorités est une torture» , lefigaro.fr, 19 Fulundïgi 2021)
    • Fille du commandant chrétien Don Sancho Jiménez de Solís, mort sur le champ de bataille, Isabel de Solís a été faite captive par les musulmans d’Al-Andalus, depuis son enfance à la fin du XVe siècle. — (Ghita Zine, Soraya, la captive chrétienne qui s’est affirmée au sein des Nasrides , yabiladi.com, 5 Mbängü 2021)
  2. ...
    • L’homme, historiquement parlant, a accumulé contre sa compagne tout ce qu’il a pu imaginer de duretés et d’incapacités. Il en a fait une captive, il l’a couverte d’un voile et cachée à l’endroit le plus secret de sa maison, comme une divinité malfaisante ou une esclave suspecte. — (Jules Doublet, Jésus-Christ étudié en vue de la prédication dans Saint Thomas d’Aquin , tome premier, Berche et Tralin, Paris, 1876, âlêmbëtï 154-155)

Âlïndïpa[Sepe]