carrefour

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

carrefour \kaʁ.fuʁ\ linô kôlï

  1. (Gbätä, Yöngö) sangbilêgë
    • (…), tous les trois brisés du voyage, effarés et perdus au milieu du vaste Paris, le nez levé sur les maisons, demandant à chaque carrefour la rue de la Michodière, dans laquelle leur oncle Baudu demeurait.— (Émile ZolaAu Bonheur des Dames, 1883 ; Éditions Gallimard, 1980, page 29 ISBN 2070409309)
    • Aux carrefours, des plaques tentatrices indiquent Colmar, Strasbourg, Fribourg, avec le nombre de kilomètres le plus réduit, en évitant d’atteindre un chiffre rond, comme dans les grands magasins : 59, 99, 119. — (Jean GiraudouxRetour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • Un aqueduc du IIe siècle, long de 3 km amenait l’eau de la fontaine Bonnet pour alimenter des thermes gallo-romains, situés à un carrefour des voies antiques près de l’actuel presbytère d’Arthon. — (Le Petit Futé Loire-Atlantique 2012-2013,, lêmbëtï 119)
  2. (Zäzämä) ...
    • Au carrefour de l’histoire.
  3. (Zäzämä) ...
    • C’est pourquoi Avignon, corsetée de frontières dont certaines sont littéralement à sa porte, est un étonnant carrefour culturel, surtout depuis qu’elle a été la résidence des papes. — (M. Venard, « Mosaïque politique, carrefour culturel et frontières confessionnelles dans la province ecclésiastique d’Avignon au XVIème siècle » na Les frontières religieuses en Europe du XVe au XVIIe siècle, actes du XXIe colloque international d’études humanistes, 1992)

Âlïndïpa[Sepe]