Aller au contenu

casser

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi

[Sepe]

Palî

[Sepe]

casser \kɑ.se\ palî tî mbenze na kürü palî

  1. /fâa (yê), kûngbi
    • M. Eyssette hausse les épaules :
      — Si c’est Jacques qui y va, dit-il, la cruche est cassée, c’est sûr.
      — Tu entends, Jacques, — c’est madame Eyssette qui parle avec sa voix tranquille, — tu entends, ne la casse pas, fais bien attention.
      M. Eyssette reprend :
      — Oh ! tu as beau lui dire de ne pas la casser, il la cassera tout de même.
      Ici, la voix éplorée de Jacques :
      — Mais enfin, pourquoi voulez-vous que je la casse ?
      — Je ne veux pas que tu la casses, je te dis que tu la casseras, répond M. Eyssette, et d’un ton qui n’admet pas de réplique.
      — (Alphonse DaudetLe Petit Chose , 1868, rééd. Le Livre de Poche, lêmbëtï 20)
    • Il y a des engueulades qui rougissent les yeux, bleuissent les joues, crispent les poings, arrachent les cheveux, cassent les œufs, renversent les éventaires, dépoitraillent les matrones, et me remplissent d'une joie pure. — (Jules VallèsL’Enfant , chapitre 8, Le Siècle, 1878 & Éditions Charpentier, 1879)
    • Le thermomètre est descendu à -6° ; tout le gréement était couvert de givre et de glace que je dus casser en montant dans la mâture. — (Jean-Baptiste CharcotDans la mer du Groenland , 1928)
    • Soudain, la chaîne du vélo casse alors que je suis tout près du village de Voves en Eure-et-Loir, à une vingtaine de kilomètres de Chartres. — (Josette Lassalle, Une Bordelaise dans la Résistance: entretiens avec Jacques Balié, Imprimerie Fanlac, 1996, page 41 )
  2. (Zäzämä) wôko
    • Abdu et Hamid font partie des chanceux ; d’autres le sont moins. Les plus fragiles se sont « clochardisés », trop abîmés, cassés au terme de leur périple par l’ultime épreuve de la rue, témoigne une habitante du quartier Jaurès. — (Solène Cordier, « Paroles de migrants : « Je ne pensais pas vivre un jour comme ça » » na 6 avril 2017  → dîko mbëtï)
    • Les fatigues de la guerre, les débauches l’ont bien cassé.
    • Il a la voix cassée.
    • Après cette séance de musculation, j’étais cassé.
  3. (Sêndâ ndïä) mîngo
    • Afin d'obtenir la révision du procès, Voltaire publie, en 1763, l’ouvrage Traité sur la tolérance à l'occasion de la mort de Jean Calas, tandis que la famille obtient un entretien à Versailles auprès de Louis XV. Après deux ans d’instruction, le Conseil du roi casse l’arrêt du parlement de Toulouse le 4 juin 1764 pour vice de procédure et renvoie l’affaire devant le tribunal des Requêtes pour qu’il soit statué au fond. — (Affaire Calas )
    • Casser un mariage.
    • Casser un testament, un contrat.
  4. bi nëngö
  5. nzï
    • Ils vont toujours par trois, soit pour serrer, soit pour casser
      Casser ?
      — J’veux dire cambrioler. Comprenez-vous, C’est l’terme. Un casseur, ça signifie un cambrio et son boulot s’appelle un cassement.
      — (Francis CarcoMessieurs les vrais de vrai , 1927)
  6. (Mbumbuse, Wapolïpa) gue
    • Casse-toi, pauv’ con ! — (Nicolas Sarkozy... , à une personne qui refuse de lui serrer la main au Salon international de l’agriculture le 23 février 2008)
    • On se casse, les gars ! Les flics se pointent !'

Âlïndïpa

[Sepe]