chameau

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Des chameaux : un dromadaire (gauche) et un chameau de Bactriane (droite).
Un chameau de Bactriane.

chameau \ʃa.mo\ linô kôlï

  1. (Nyama) zambala
    • Le poney est le seul moyen de transport dans ce pays dépourvu de voies de communication; il est à l’Islandais ce que le chameau est au Bédouin : il porte le voyageur et tous ses impedimenta. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, lêmbëtï 9)
    • Ces chameaux des Touaregs sont de la meilleure espèce ; ils peuvent rester de trois à sept jours sans boire, et deux jours sans manger ; leur vitesse est supérieure à celle des chevaux, et ils obéissent avec intelligence à la voix du khabir, le guide de la caravane. — (Jules VerneCinq semaines en ballon, 1863)
    • Nous avions un troupeau de chèvres assez nombreux, et quelques malheureux chameaux, maigres et épuisés, — épave de l’expédition d’In-Salah, qui a dépeuplé de chameaux le Sahara pour des années […] — (Isabelle EberhardtDans la dune,)
    • Le poil de chameau naturel est de toutes les couleurs, depuis le brun foncé jusqu'au blanc, mais la teinte moyenne des blousses est fauve. […] Malheureusement le poil de chameau se file mal et se feutre très lentement. — (D. de Prat, « Nouveau manuel complet de filature » na 1ère partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • La pluie se remet à tomber, drue et froide, et la nuit s'approche à grands pas. Nous sommes trempés et glacés, et les chameaux portant nos tentes sont bien loin encore. — (Frédéric WeisgerberTrois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, lêmbëtï 28)
    • Au Tchad, nous changerons nos chevaux de réquisition (qui sont d’insignes rosses) et nos bêtes de somme contre des chameaux pour continuer notre route dans la zone désertique d’Agadem. — (Louis Alibert, Méhariste, 1917-1918, Éditions Delmas, 1944, lêmbëtï 23)
    • « Il faut faire attention avec les chameaux ! lançai-je avec enjouement. D’ailleurs, ce sont des dromadaires.
      – Le Robert donne
      chameau à une bosse ou chameau d’Arabie », remarqua-t-il d’un ton pensif, sans bouger pour autant. — (Michel HouellebecqRudi, nouvelle, supplément au magazine « Elle », 2000, lêmbëtï 13)
  2. (Mbîrîmbîrî nî) ...
    • Mais il faut, si l’on compare le cheval de trait et le cheval de course, le dromadaire et le chameau, les diverses races de moutons adaptées soit aux plaines cultivées, soit aux pâturages des montagnes, et dont la laine, suivant la race, est appropriée tantôt à un usage, tantôt à un autre ; […] — (Charles DarwinL’Origine des espèces, Chapitre I, traduit par Edmond Barbier, 1876, édition de 1906)
  3. (Mbäkôro) wâlï
  4. (Mbumbuse, Tî halëzo, Zäzämä) ...
    • — Quand mon quatrième est né, j’étais si en colère que je n’arrêtais pas de cogner sur l’aîné, comme si c’était de sa faute : « Toi, chameau, si tu n’étais pas là, ça ne m’en ferait pas quatre. » — (Léon FrapiéLa maternelle, Librairie Universelle, 1908)
    • Il est cardiaque. Et elle, c'est un chameau.
      On sait peu de chose sur leur relation, cela permet de laisser naviguer son imagination.
      — (Marie-Noëlle Himbert, Marie Curie: Portrait d'une femme engagée (1914-1918), Éditions Actes Sud, 2014)
  5. (Sêndâsa) ...
  6. (Afrîka) ...
    • Enfin, si chameauser renvoie bien à chameau, il faut savoir qu'un chameau est, dans le langage scolaire, une faute de français : chameauser signifie donc «faire une faute de français ». — (Henriette Walter, Le Français d'ici, de là, de là-bas, éditions Jean-Claude Lattès, 1998)

Pandôo 2[Sepe]

chameau \ʃa.mo\ linô kôlï

  1. (Gbâmangbôkô) ...
    • On place un chameau de chaque côté du vaisseau qu’on veut soulever.

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï