chanteur

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Un chanteur. (2)

chanteur \ʃɑ̃.tœʁ\ linô kôlï

  1. (Gbätä) wahëngö-bîâ
  2. (Mbîrîmbîrî nî) ...
    • Appartenant à la grande confrérie des conteurs et chanteurs errants, ce troubadour marocain ne possède pour toute fortune qu’un âne famélique, un vieux haïk en lambeaux, une pipe et une blague à kif et un petit instrument primitif à deux cordes, un gimbri, attribut de son état. — (Frédéric WeisgerberTrois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue , Paris : Ernest Leroux, 1904, lêmbëtï 32)
    • Tu n’as pas une vilaine voix et la mienne est très bien. De tous les chanteurs de plages que j’ai entendus, il n’y en a pas un seul que je n’aurais dégoté facilement. — (H. G. WellsLa Guerre dans les airs , 1908; Paris: Mercure de France, édition de 1921, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, lêmbëtï 69)
    • Les chanteurs sont supérieurs à ceux du même ordre entendus à Paris. — (Ludovic NaudeauLa France se regarde , 1931)
    • Le chanteur des rues qui brame :
      « À vot’bon cœur, messieurs-dames »
      Paris sera toujours Paname
      Et tout ça ne vaut pas l’amour.
      — (Jean-Roger CaussimonParis jadis , 1977)

Âkpalêtôngbi[Sepe]

Pasûndâ [Sepe]

chanteur \ʃɑ̃.tœʁ\ linô kôlï

  1. ...
    • Les oiseaux chanteurs.
  2. (Pagao) ...
    • Ces champs ne sont-ils pas à moi, et ces bois chanteurs, et ce ciel que raye continuellement le vol fantaisiste des martinets ? — (Octave Mirbeau, « Ma chaumière » na Lettres de ma chaumière , 1885.)

Âlïndïpa[Sepe]