charger

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

Un tractopelle en train de charger de terre un camion-benne.

charger \ʃaʁ.ʒe\

    • Charger un cheval, un mulet.
    • L’architecte a trop chargé ce mur.
    • Ce bateau est chargé de vin, de sel.
    • Vous vous chargez d’un fardeau beaucoup trop pesant.
      • Charger un fagot sur ses épaules.
      • Pendant que dans la grande cour de l'hôtel de la Poste on attelait les chevaux de la lourde diligence et qu'on chargeait les colis, les adieux vingt fois répétés étaient de part et d'autre comme une série d'arrachements. — (René Vallery-RadotLa vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, lêmbëtï 16)
      • Charger des marchandises sur un bateau, sur un navire ou dans un navire.
  1. (Sêndâkodë-da) ...
    • Charger une voûte.
  2. (Zäzämä) ...
    • Charger un homme de coups.
    • Charger quelqu’un.
    • Elle charge à nouveau Bloomberg : « Nous sommes consternés que Bloomberg ne nous fournisse que des informations partielles, aucune documentation et une demi-journée pour répondre à ces nouvelles allégations », ce à quoi notre confrère affirme avoir laissé 24h à Supremicro. — (Next INpactSupermicro : Bloomberg affirme que des serveurs d'un opérateur américain ont été altérés, 10 Ngberere 2018 → dîko mbëtï)
  3. (Zäzämä) ...
    • Charger sa conscience de quelque chose.
  4. (Zäzämä) kalamêe
    • Charger quelqu’un d’un crime, d’une faute, etc.
    • Ils ont voulu le charger de ce crime.
    • Pourquoi me charger de vos sottises ?
    • Se charger d’un crime, d’une faute, en prendre la responsabilité.
  5. (Zäzämä) ...
    • Charger sa mémoire de quelque chose.
    • Il ne faut pas trop charger la mémoire des enfants.
  6. (Na sïönî nî) ...
    • Charger un compte, un article.
    • Cette maison a la réputation de charger ses comptes.
    • Il y a beaucoup d’abus sur cette place, tous les frais sont chargés.
  7. (Mozën tî Angelëe) (Kebëek) ...
    • Ma carte de crédit n’a pas encore été chargée pour cet achat.
  8. ...
    • Cette poutre charge trop la muraille.
    • Cela chargera trop cet homme.
    • Cette malle chargerait trop la voiture.
    • Cette nourriture charge l’estomac.
    • Avoir l’estomac chargé.
  9. (Hön ndönî) ...
    • Charger une table de mets.
    • Se charger la tête d’ornements sans goût.
    • (Zäzämä) Charger d’incidents une pièce de théâtre.
    • Charger un discours de figures, un ouvrage de citations, de notes, etc.
  10. (Zäzämä) ...
    • Charger le peuple, un pays, les charger d’impôts, mettre de trop fortes impositions sur le peuple, sur un pays.
    • Charger une terre d’une redevance, une succession d’un legs, établir, imposer une redevance sur une terre, grever une succession d’un legs.
  11. ...
    • Les témoins, les dépositions le chargent beaucoup.
    • Il est bien chargé par les aveux de son complice.
  12. ...
    • Nous donnons donc un coup d'œil à nos armes à feu et nous assurons qu'elles sont chargées et en état de servir le cas échéant. — (Frédéric WeisgerberTrois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, lêmbëtï 45)
    • Charger une mine, mettre dans une mine ce qu’il faut de poudre pour produire l’effet qu’on attend.
    • (Sêkpängö) Charger une bouteille de Leyde, une batterie électrique, etc., y accumuler une quantité d’électricité assez considérable pour que les effets en deviennent sensibles.
  13. ...
    • Charger une batterie.
    • Charger un fourneau, un poêle.
  14. (Mbîrîmbîrî nî) ...
  15. ...
    • Charger un portrait.
  16. (Lâkûê) ...
    • Le portrait que tel auteur fait de cet homme est trop chargé.
  17. ...
    • Cet acteur charge son rôle, charge trop.
    • Les caractères sont trop chargés dans ce roman.
    • Charger un récit, une histoire, une description, y ajouter, l’amplifier beaucoup.
    • (Bîanî) Ce que vous dites là n’est pas possible, vous chargez.
  18. ...
    • La police charge les sans-travail de Tokyo. — (Paul NizanLes chiens de garde, 1932)
    • A la mi-décembre, les Byzantins marchent vers la seconde armée vandale. Les doryphores et les hypapistes de la garde à cheval chargent et dispersent les hommes de Tzazo, qui tombe dans la mêlée. — (Patrick Louth, La civilisation des Germains et des Vikings, Genève : éditions Famot, 1976, lêmbëtï 72)
    • (Bîanî)Dans leurs rangs éclata une furieuse colère : elles ne se sauvèrent pas, mais se jetèrent sur les cailloux et se mirent à bombarder les crânes de la cavalerie qui avait chargé. — (Un militant syndicaliste franco-polonais: La vie errante de Tomasz Olszański (1886-1959), traduit par Mylène Mihout, p.289, Presses universitaires de Lille, 1993)
    • (Könöngö) Le sanglier a chargé.
  19. ...
    • On l’a chargé de porter la parole.
    • Charger un avocat d’une cause.
    • De quelles fonctions est-il chargé?
    • Charger quelqu’un de ses pouvoirs, de sa procuration.
    • Colbert charge aux deux académiciens Chapelain et Costar de lui dresser une liste. — (Robert Brasillach, Pierre Corneille, Troisième partie, chapitre IV, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1938, lêmbëtï 395)
  20. (Wapolïpa) ...
    • Vous vous chargez là d’un emploi bien difficile.
    • Je ne veux pas me charger de cette affaire.
    • Il a refusé de se charger des papiers, de se charger de la garde de ce trésor.
    • Vous vous êtes chargé de lui parler.
    • Il s’est chargé de la distribution des fonds.
    • Je me charge de tout.
  21. (Wapolïpa) ...
    • Je me charge de cet enfant.
  22. (Kürü, Wapolïpa) ...
    • Le temps se charge.
    • (Bîanî) Le temps est chargé, il est couvert.

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï