cinéma

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche
Bâa ngâ : cinema

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Un tournage de cinéma : l'équipe technique à gauche et les acteurs et actrices à droite. (1)
Le cinéma de Toucy (3)
Une salle de cinéma éclairée (ce qui n'est pas l'idéal pour bien voir l'écran). (3)

cinéma \si.ne.ma\ linô kôlï

  1. sindimäa
    • Le cinéma est un art.
    • En 1936, changement de perspective : l'encyclique Vigilanti Cura de Pie XI décrète que le cinéma n'est pas mauvais en soi, qu'il est un outil neutre qui peut servir pour le bien si on éduque les spectateurs. — (Jean-François Nadeau (dir.), Le Devoir : un siècle québécois , Éditions de l'homme, 2010, lêmbëtï 56)
  2. (Ngbêne) ...
    • Le Yacht Club salua mon départ de trois coups de canon, je répondis en amenant le pavillon français. C'était un départ public, cérémonieux, auquel ne manquaient pas les cinémas. — (Alain GerbaultÀ la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti , 1929)
  3. dalimo, dasindimäa
    • Je vais au cinéma pour voir un film.
  4. (Ngbêne) ...
    • Avez-vous remarqué ce photographe installé à l’entrée du sentier de la Mer de Glace et qui fusille les couples à bout portant avec un cinéma ? — (SamivelL’amateur d’abîmes , 1940, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 57)
  5. (Mbumbuse) ...
    • Il avait les larmes aux yeux quand il a fait le serment qu’il ne recommencerait jamais à détourner de l'argent, mais tout ça, c'est du cinéma. Personne n’y croit une seule seconde.
  6. (Könöngö, Mbumbuse) ...
    • Arrête ton cinéma tout de suite ! Qu’est-ce que c’est que ces caprices !

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï