compost

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

compost \kɔ̃.pɔst\ linô kôlï

  1. mboro
    • Dans une ferme bien tenue, le cultivateur ne doit laisser rien perdre des résidus de toute sorte d'origine animale ou végétale : il doit même chercher à se procurer dans les environs le plus de substances fertilisantes possibles à bon marché pour en faire des composts, […]. — (Charles-Victor GarolaEngrais : Le matières fertilisantes  , Paris : J.-B. Baillière & fils, 7e éd., 1925, lêmbëtï 1201)
    • La production de compost à partir des restes de marchés pourrait être mieux exploitée dans certaines villes. — (Mustafa Koc, Rod MacRae, Luc J A Mougeot, Armer les villes contre la faim  , 2000)
    • Puis leurs déchets seraient recyclés au maximum, via des efforts individuels mais aussi des composts collectifs, afin de servir d’engrais à leurs futurs légumes. — (AFP, NANTES - Les Ekovores: une utopie urbaine où "déchet" ne serait plus un gros mot  , 20minutes.fr, 29 Kakauka 2011)
    • D'après les estimations des professionnels, environ 3 millions de tonnes de composts contenant du déchet vert sont produites annuellement en France pour servir d'amendements organiques en espaces verts, dans les jardins et en agriculture. — (Philippe Eveillard, « Quelles ressources en fertilisants pour l'avenir ? » na dans Fertilisation et environnement: Quelles pistes pour l'aide à la décision ?  , coordonné par Céline Van Laethem, Fabienne Butler & Sylvain Pellerin, éd. Quae, 2014, lêmbëtï 54)
    • Les termites, attirés par le compost, creusent des galeries permettant de retenir et répartir l’eau à l’arrivée des pluies.— (Sophie Douce, Au Burkina Faso, Yacouba Sawadogo, le cultivateur qui a « repoussé le désert », Le Monde  , 13 Kakauka 2018 → dîko mbëtï)

Âlïndïpa[Sepe]