confidence

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

confidence \kɔ̃.fi.dɑ̃s\ linô gâlï

  1. tënë tî lïngö
    • Il fut trahi par un homme à qui il avait fait confidence de son projet. — (Prosper MériméeLettres d’Espagne, 1832, rééd. Éditions Complexe, 1989, lêmbëtï 92)
    • Il faut croire que le Père de Ragon était peu soucieux de livrer aux moqueuses oreilles de Chiffon les confidences de celles qu'elle appelait si irrévérencieusement « les grenouilles de bénitier », car subitement il se ravisa, disant, comme s'il n'avait rien entendu : […]. — (GypLe mariage de Chiffon, Paris : chez Calmann-Lévy, 1894, lêmbëtï 95)
    • Elle avait reçu, pourtant, bien des confidences. Quand il en avait trop gros sur le cœur, à de certains moments trop heureux ou trop tragiques de sa vie, […], Balzac, en dépit de sa force de renfermement, éprouvait le besoin de s'épancher... — (Octave Mirbeau La Mort de Balzac1907,)
    • Il faut que je vous mette dans la confidence. — (Germaine AcremantCes dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, lêmbëtï 292)
    • Ses dents en or et sa claudication laissaient entendre, avant qu'il ne se fût livré à la moindre confidence, que son ancien métier entraînait certains risques. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, 1938)
    • Si l'on ne peut pas dire que les réponses soient tout à fait franches du collier, on ne peut pas non plus estimer que les prisonniers se refusent à des confidences. — (Thaddée Piotrowski, Le Murs et les Barreaux : Mémoire de guerre 1939-1943, p. 295, 1999)
  2. (Mbäkôro) ...
    • Je suis éphébophile et non pédéraste, Madame, précisait l'Ambassadeur à la reine Isabelle avec qui il était sur le pied de la confidence, de ce ton leste que seul vous octroie le commerce d'une longue amitié. — (Pierre CombescotLa sainte famille, Grasset, 1996)

Âlïndïpa[Sepe]