corruption

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Angelë[Sepe]

Pandôo [Sepe]

corruption \kə.ˈɹʌp.ʃən\

  1. gôro
    • There was a lot of corruption in government. You could only get things done if you paid substantial bribes.

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

corruption \kɔ.ʁyp.sjɔ̃\ linô gâlï

  1. gôro
    • La pratique abusive de l’accusation publique volontaire (la sycophantie), inhérente à la démocratie grecque, a largement participé à la corruption du système. La délation met en évidence la corruption de l’idéal d’une société de confiance qui est celle de la cité d’Athènes, que l’on pourrait retrouver dans l’idéal de transparence qui caractérise les démocraties contemporaines. — (Carine Doganis, Aux origines de la corruption , PUF, Notice)
    • L'œuvre de corruption (du latin « rumpere », rompre) de la langue par l'idéologie me paraît opérer en deux temps. — (Argument , XXIV, 1, automne-hiver 2021-2022, lêmbëtï 161)
  2. (Sêndâ ndïä) (Mbîrîmbîrî nî) pëtëngö-ngôro
    • Pour l’application de la convention relative à la lutte contre la corruption impliquant des fonctionnaires des Communautés européennes ou des fonctionnaires des États membres de l’Union européenne faite à Bruxelles le 26 mai 1997, est puni de dix ans d’emprisonnement et de 150000 euros d’amende le fait de proposer sans droit, à tout moment, directement ou indirectement, des offres, des promesses, des dons, des présents ou des avantages quelconques, pour obtenir d’un fonctionnaire communautaire ou d’un fonctionnaire national […] qu’il accomplisse ou s’abstienne d’accomplir un acte de sa fonction, de sa mission ou de son mandat ou facilité par sa fonction, sa mission ou son mandat. — (« Article 435-2 » na Code pénal français , 2009)
    • Johno l'avait appris de son père, la corruption faisait partie intégrante de la société australienne, des ripous aux politiques en passant par les élus locaux. — (Alan Duff, Danny Boy , Éditions Actes Sud, 2014, chap.3)
    • L’anarchie marocaine, l’application de lois semi-barbares, la corruption du chérif étaient autant d’arguments pouvant justifier une intervention de l’extérieur. — (Franco Arese, La politique africaine des États-Unis , 1945)
    • Bien plus, l’expérience de tant de lois rendues en divers temps, en divers pays, contre la brigue et la subornation, nous convainquent qu’il n’y a point de remède direct contre la corruption électorale, aucun moyen de la rendre atteignable sous toutes ses formes. — (« Théorie de garanties constitutionnelles » na Bibliothèque universelle de Genève , avril 1838, V.13-14, lêmbëtï 219)
  3. (Mbäkôro) ...
    • On conçoit que la partie dominante de la liqueur de M. Faure de Beaufort étant l’acide vitriolique, la propriété qu’a cet acide de s’unir aux parties alcalescentes et de les neutraliser la rend propre à prévenir ou même à corriger la corruption des eaux. — (Antoine LavoisierRapport sur un moyen d’éviter la corruption de l’eau à bord des navires)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï