coton

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Coton.
Coton de Tular 2.jpg

coton \kɔ.ˈtõ\ , \kɔ.tɔ̃\ wala \kɔ.tɔŋ\ linô kôlï linô wâwa

  1. kotöon, tukîa
    • J’obstrue avec du coton et de l’étoupe la brèche que présente le pont. — (Alain GerbaultÀ la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • La technique de récolte du coton laisse la plante en place, avec une quantité importante de matière végétale en partie lignifiée à détruire par brûlage, ou à réduire en brins courts pour favoriser l’enfouissement et la décomposition dans le sol. — (La Motorisation dans les cultures tropicales, Éditions Quae, 1998, lêmbëtï 297)
    • Les produits viennent surtout naturellement des grandes régions de l’industrie textile : Mulhouse pour les tissus de coton et la mercerie, le Nord pour les lainages, Troyes pour la bonneterie. — (Jean Pierre Fruit, Vexin normand ou Vexin parisien?: Contribution à l’étude géographique de l’espace rural, Presse Universitaires de France, 1974, lêmbëtï 158)
    • Se boucher les oreilles avec du coton.
  2. (Könöngö) ...
  3. (Könöngö) ...
  4. (Mbäkôro) ...
    • Son menton commençait à se couvrir du premier coton.
  5. (Bongö) ...
  6. (Mbo) (mbo) ...
    • Les ancêtres du coton sont peut-être des bichons apportés à Madagascar par des colons ou des pirates. — (« Coton de Tuléar » na fr.wikipedia.org,)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï