cour

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

La cour intérieure du Palais Granvelle, Besançon, France.

cour \kuʁ\ linô gâlï

  1. yâ tî gbâgbä
    • Il n’y avait dans la cour, formée par quatre pauvres bâtiments, aucun être vivant, sinon les poules picorant le fumier […] — (« Le Père Nicolas » na Octave MirbeauLettres de ma chaumière, 1885)
    • […] je regardais les gens entrer dans la cour, les hommes en redingotes sombres, les femmes long voilées de noir. — (Octave MirbeauContes cruels : Mon oncle,)
    • Les pailles, dont les couches épaisses recouvraient entièrement le sol de la cour, se doraient peu à peu d’un jaune pâle sous la lueur grandissante du crépuscule. — (Jules CaseLa Fille à Blanchard, 1886)
    • Cour d’honneur : La principale cour d’un château, d’un palais.
  2. (Tôngbi) ...
    • La cour ! s’écria un chevalier de Malte ; mais tant qu’il y aura un roi, il y aura une cour, c’est-à-dire des flatteurs, des parasites, des fats qui se croiront seuls nobles, et dépouilleront la noblesse. — (Julie de QuerangalPhilippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, tome 2, 4, 1833)
    • Un courtisan est un homme de la cour du roi, j’entends un homme qui a une charge ou un emploi domestique dans le palais, qui est le premier écuyer, chambellan, grand veneur […] — (Hippolyte TainePhilosophie de l’art, 1865)
    • L’Invincible Armada devait avoir pour amiral le marquis de Santa-Cruz ; mais il mourut pendant les préparatifs, et le commandement fut donné au duc de Medina-Sidonia, marin de cour, dont la présomption égalait l’ignorance. — (Frédéric Zurcher et Élie-Philippe Margollé, Les Naufrages célèbres, Hachette, Paris, 1873, 3e édition, 1877, lêmbëtï 11)
    • L’empressement des envoyés des puissances pour venir adresser leurs félicitations à la cour des Tuileries avait été extrême. — (Albert Mansfeld, Napoléon III, Paris, 1861, vol.2, lêmbëtï 301)
    • Cour plénière : Assemblée de vassaux.
  3. (Zäzämä) ...
    • Et tous de le flatter, et de l’entourer d’une cour dont il ne peut être dupe, mais dont se gonfle sa vanité. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)
    • Cette charmante femme a toujours autour d’elle une cour d’admirateurs. - On le croit puissant ; aussi a-t-il une véritable cour.
  4. ...
    • La cour célébrait les noces de madame Marguerite de Valois, fille du roi Henri II et sœur du roi Charles IX, avec Henri de Bourbon, roi de Navarre. — (Alexandre DumasLa Reine Margot, 1886, volume I, chapitre I)
    • Recevoir un ordre de la cour.
    • Il est bien, il est mal à la cour, en cour.
  5. ...
    • […] elle accepta de lui des fleurs, de ces menus témoignages de tendresse qui encombrent toutes les cours faites à des prétendues […] — (Honoré de BalzacModeste Mignon, 1855)
  6. ...
    • La cour de cassation.
    • Cour d’appel.
    • Cour d’assises.
    • Cour des comptes.
    • La jurisprudence de la cour est constante à cet égard.
    • Prêter serment devant la cour.
    • La cour suprême.
    • La cour des pairs : Se disait autrefois de la chambre des pairs constituée en haute cour de justice, pour connaître d’un crime d’état. La Haute cour se dit du Sénat dans des circonstances semblables.
  7. (Sêndâ ndïä) dangbanga
    • Il s’était formé à cette époque non pas des tribunaux —la justice se respectait, elle n’ordonne pas l’assassinat des innocents,— mais des cours prévôtales. — (Réponse de M. Raspail père à l’avocat général, lors du procès de François-Vincent Raspail le 12 février 1874,)
  8. (Tôngbi) lipë

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï