couture

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo 1 [Sepe]

couture \ku.tyʁ\ linô gâlï

  1. füngö-bongö
    • Apprendre la couture.
    • Elle ne veut pas quitter la couture.
  2. ...
    • Faire une couture.
    • Grosse couture.
    • Couture menue, fine, ronde, plate.
    • Double couture.
    • Couture en surjet.
    • Les coutures d’un vêtement, d’une chemise, d’un gant, d’un soulier, etc.
    • Le lendemain de son arrivée en ville, il vint faire son inspection à la maison de force. (...) Une heure avant l’arrivée du réviseur, tous les forçats étaient à leur poste, immobiles comme des statues, le petit doigt à la couture du pantalon. — (DostoïevskiSouvenirs de la maison des morts , 1862, Deuxième partie, chapitre V)
    • Rabattre les coutures, les aplatir avec le carreau.
  3. ...
    • Elle est dans la couture.
  4. (Sendâvârä) ...
  5. (Sêkpängö) ...
    • Il a le visage tout plein de coutures.
  6. ...
    • Cette couture est ouverte, L’étoupe est sortie d’entre les joints.

Pandôo 2[Sepe]

couture \ku.tyʁ\ linô gâlï

  1. (Ngbêne) ...
    • Rue de la couture d'Auxerre à Gennevilliers. — (gennevilliers-tourisme.com → dîko mbëtï)
    • Viennent ensuite des détails sur les origines et l'évolution générale de la ville, puis une description de caractère géographique et historique à la fois : les enceintes, les courtilles, les coutures, les lieux-dits, les îles, les portes anciennes et modernes […]. — (Michel Fleury, « Notice sur la vie et l'œuvre de Sauval » na Si le roi m'avait donné Paris sa grand'ville... , Maisonneuve et Larose, Paris, 1994 ISBN 2-7068-1141-2, p.315)

Pasûndâ [Sepe]

couture \ku.tyʁ\ linô gâlï

  1. ...
    • 3 mai 43 – Une robe très couture avec d’incompréhensibles drapés. — (Benoîte et Flora GroultJournal à quatre mains , Denoël, 1962, lêmbëtï 278)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï