Aller au contenu

couvent

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

couvent \ku.vɑ̃\ linô kôlï

  1. damamêre
    • Les poules du couvent couvent.
    • Accoutumées à la vie du couvent, elles n’en pouvaient plus concevoir d’autre. Un matin, leurs grilles ayant été brisées, elles avaient frémi de se trouver libres. — (Honoré de BalzacUn épisode sous la Terreur , 1853)
    • […] Rinaldi expliquait si gaiement comme quoi, son père le destinant à la moinaille, on l’avait enfermé en un couvent d’où il s’était enfui, un beau jour, avec la caisse de l’économe, la nièce de l’abbé et une douzaine de mots latins dans la cervelle pour tout bagage […] — (Adrien Paul, Les Malvivants, ou le Brigandage moderne en Italie , Paris : Librairie centrale, 1866, lêmbëtï 131)
    • Les valeurs auxquelles le monde contemporain tient le plus et qu’il considère comme les vraies valeurs de vertu, ne se réalisent pas dans les couvents, mais dans la famille […] — (Georges SorelRéflexions sur la violence , 1908, chapitre VII La Morale des producteurs, lêmbëtï 340)
    • Je quitte le lieutenant licencié et regagne le couvent, où la sœur converse m’annonce qu’un ami est venu me demander. — (Jean GiraudouxRetour d’Alsace - Août 1914 , 1916)
    • La vermine des catacombes s’épanouissait lentement au soleil ; les couvents et monastères champignonnaient, rongeant le sol gaulois comme une lèpre hideuse. — (Victor MéricLes Compagnons de l’Escopette , Paris: Éditions de l’Épi, 1930, lêmbëtï 84)

Âlïndïpa[Sepe]