Aller au contenu

crouler

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Palî 1 [Sepe]

crouler \kʁu.le\ kürü palî

  1. tûku
    • Au moment d'entreprendre la réparation d'un vieil édifice, n'est-il pas sage de prévenir le cas où les murailles crouleraient sous le marteau. — (Julie de QuérangalPhilippe de Morvelle , Revue des Deux Mondes, T.2, 4, 1833)
    • L’édifice entier de la civilisation se lézardait, croulait et s’anéantissait dans la fournaise de la guerre. — (H. G. WellsLa Guerre dans les airs , 1908; Paris: Mercure de France, édition de 1921, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, lêmbëtï 405)
    • (Zäzämä)C’était un gros homme, court et tassé, très étrange. Il avait un ventre énorme, qui croulait en bourrelets flasques sur des cuisses presque maigres. — (Octave MirbeauLe colporteur )
    • (Könöngö)Soudain, sans raison valable, elle se réveillait chez un tel parce que les sorbiers croulaient de fleurs musquées, chez un autre parce qu'un gel tardif avait rôti leurs blancs corymbes. — (Jean RogissartPassantes d’Octobre , Paris: Librairie Arthème Fayard, 1958)
  2. (Ngbêne) yênge, yêngi
    • Je les compare à ces ambitieux
      Qui, monts sur monts, déclarèrent la guerre
      Aux immortels ; Jupin, croulant la terre,
      Les abîma sous des rochers affreux,
      — (Jean de la Fontaine Ballade au roi1684, Poésies mêlées, LVII. )

Âlïndïpa[Sepe]