Aller au contenu

dédaigneux

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi

[Sepe]

Pasûndâ

[Sepe]

dédaigneux \de.dɛ.ɲø\

  1. zërëngö
    • Ceux-ci, d’ailleurs, un peu hautains et dédaigneux, affectaient souvent de regarder comme indignes d’eux les amusements habituels des gosses. — (Louis Pergaud, « Deux Veinards » na Les Rustiques, nouvelles villageoises , 1921)
    • Il tira une chaise, s'installa à califourchon et son regard fit le tour de la chambre avec une lippe dédaigneuse et apitoyée. — (Victor MéricLes Compagnons de l’Escopette , Paris: Éditions de l’Épi, 1930)
    • Joseph détourna la tête, mais il saisit du coin de l’œil le regard dédaigneux dont on le couvrit en passant, et le sang lui monta aux joues. — (Julien GreenMoïra , 1950, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 175)
    • Lorsqu'elle a donné à son public ce qu'il attendait d'elle, elle pivote impérieusement, lance un dédaigneux regard dans sa direction avant de regagner de façon tout aussi déterminée le monde à part dans lequel ne vivent que les tops, les créateurs et les millionnaires. — (Mark Tungate, Le monde de la mode: Stratégies (et dessous) des grandes marques , traduit de l’anglais par Anne Confuron et Alexandra Friedrich, Dunod, 2009, lêmbëtï 11)

Âlïndïpa

[Sepe]